Carnet

Georges Moustaki

Georges Moustaki    - 23 mai 2013
01/10/2015

 

 

 

Le journal Libération fait part du décès de Georges Moustaki est décédé à 79 ans, des suites d’une maladie pulmonaire.

Dans «Le métèque», l’un de ses plus grands succès, Georges Moustaki disait ses racines multiculturelles, son attachement aux mots et à l’amour plutôt qu’à une terre ou une patrie.

Il arrive à Paris en 1951 où il enchaîne les petits boulots. Garçon de café puis serveur de cabaret-bar, il assiste aux concerts de vedettes de l’époque. Il choisit ainsi son nom d’artiste en hommage à l’une de ses idoles, Georges Brassens.

 

  1. Tout jeune compositeur qui cherche à vivre de ses chansons, en 1958 Georges Moustakipropose «Milord» à Edith Piaf.
  2. Le succès de «Milord» lui ouvre une voix royale dans le milieu des chansonniers des années 1960, il compose alors pour Barbara, Yves Montand et Serge Reggiani, plus fidèle interprète de ses textes.

 

Réputé comme homme à femmes dans les années 1970, il a fréquenté aussi bien Brigitte Bardot que Barbara.

Enfin seul en scène

Le succès de sa chanson «Le métèque», sortie pendant les événements de mai 1968 auxquels il participe activement, lui permet de chanter lui-même ses propres compositions sur scène. Il passe les trente années suivantes dans une tournée permanente, où il privilégie les ambiances intimes et acoustiques

Flatté par les hommages d’artistes de la nouvelle génération et heureux de savoir que les enfants notamment continuent d’apprendre ses chansons à l’école, il était plus circonspect à l’égard des honneurs officiels.

 

Ajouter un message