Carnet

Lino OVIEDO

Lino OVIEDO 23 septembre 1943 - 2 février 2013
01/10/2015
Le général et homme politique paraguayen, Lino OVIEDO est décédé dans sa 69ème année, le 2 février 2013 dans le Département de Presidente Hayes. Il est tué dans le crash de son hélicoptère qui le ramenait d'un meeting politique. L'appareil, qui le ramenait de la ville de Concepcíon, à 500 km au nord d'Asunción, s'est crashé. Né le 23 septembre 1943, il a été chef des forces armées du Paraguay jusqu’à sa retraite de l’armée le 22 avril 1996. Il a tenté un coup d’État manqué en 1996. Il a été condamné pour le coup d’État de 1996. Lui et ses partisans nient les accusations et affirment que le général est victime de persécution politique pour avoir essayé de réaliser des changements bénéfiques au pays.
  • La Croix annonce son décès en publiant l’article « Paraguay : décès de Lino OVIEDO, candidat à la présidence ». Il y est rapporté que « L'un des candidats à la présidence du Paraguay, Lino César OVIEDO, est décédé dans un accident d'hélicoptère alors qu'il revenait d'un meeting politique samedi soir, a annoncé sa famille ». Par ailleurs l’article souligne que « L'appareil qui le ramenait de la ville de Concepción, à 500 km au nord de la capitale, s'est abattu dans le district du Président Hayes. Le corps de M. OVIEDO et ceux de ses gardes du corps et du pilote ont été retrouvés calcinés, ont indiqué les services de secours. « Les restes des victimes seront transportés par avion au siège du parti », l'Union Nationale des Citoyens Ethiques (Unace, droite), a précisé à l'AFP Víctor GALEANO, un proche de la famille. Lino César OVIEDO, 69 ans, était le candidat de l'Unace aux élections du 21 avril. Ancien chef de l'armée, d'origine paysanne, il avait personnellement obtenu le départ de l'ancien dictateur Alfredo STROESSNER en 1989 et mit fin à 35 ans de régime autocratique ».
  • Dans son article « Paraguay : décès d'un candidat », Le Figaro annonce que « L'un des candidats à la présidence du Paraguay, Lino OVIEDO, est mort dans un accident d'hélicoptère, alors qu'il revenait d'un meeting politique samedi soir. L'appareil, qui le ramenait de la ville de Concepción, à 500 km au nord d'Asunción, s'est abattu dans le district du Président Hayes. Le corps de M. OVIEDO et ceux de ses gardes du corps et du pilote ont été retrouvés calcinés ».

Livre d'Or

Ajouter un message