Carnet

Pierre LORILLON

Pierre LORILLON 13 mai 1918 - 17 février 2013
01/10/2015

L’ancien pilote de chasse français, Pierre LORILLON est mort à l’âge de 94 ans, le 17 février 2013 à Bastia. Né à Champigny-sur-Marne le 13 mai 1918, il présente en juin 1938 le concours d'entrée à l'école des sous-officiers du personnel navigant, alors qu’il est breveté pilote de tourisme deux ans auparavant. Replié en Afrique du nord avec son école, il prend connaissance de l'armistice. Il quitte l'Afrique du nord en mars 1944 pour rejoindre le GC3 "Normandie". Il remporte sa première victoire sur un Stuka le 1er août 1944 et complète son palmarès avec sept Fw 190 durant l'hiver 1944. Il a combattu sur le front russe comme pilote au sein du Groupe de chasse Normandie-Niémen. Il est titulaire de 14 victoires aériennes homologuées et de 4 victoires probables.

Le Figaro annonce son décès en publiant l’article « Décès du pilote Pierre LORILLON ». Il y est annoncé que « Pierre LORILLON, l'un des trois derniers pilotes du régiment de chasse Normandie-Niémen qui s'est illustré pendant la Seconde guerre mondiale, est mort dimanche à l'âge de 94 ans, a annoncé aujourd'hui Jean-François ANIERE, le président du mémorial Normandie-Niémen ». Par ailleurs, l’article souligne que « Le pilote, né le 13 mai 1918 à Champigny-sur-Marne, dans la banlieue parisienne, est mort dimanche à l'hôpital de Bastia, a précisé Jean-François ANIERE. Il ne reste plus que deux pilotes du célèbre escadron de chasse toujours en vie, Jean SAUVAGE et Gaël TABURET, selon cette source. Pierre LORILLON était notamment grand'croix de la Légion d'honneur et Croix de guerre 39/45. Il avait aussi reçu des décorations soviétiques. Le Normandie-Niémen, dont 42 pilotes ont été tués sur 97, fut la première formation de chasse française de la Seconde Guerre mondiale avec 273 victoires homologuées lors de 5.240 missions et 869 combats ».
Dans son article « Mort du pilote Pierre LORILLON », Europe 1 annonce que « Pierre LORILLON, l'un des trois derniers pilotes du régiment de chasse Normandie-Niémen, s'est éteint dimanche à l'âge de 94 ans, a annoncé à l'AFP lundi Jean-François ANIERE, le président du mémorial Normandie-Niémen. Le pilote, né le 13 mai 1918 à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), est mort dimanche à l'hôpital de Bastia, a précisé M. ANIERE. Il ne reste aujourd'hui que deux survivants du célèbre escadron de chasse, Jean SAUVAGE et Gaël TABURET, selon cette source ».

Livre d'Or

Ghislain PAYMAL mercredi 20 février 2013
Je tiens, par ces quelques mots, á témoigner á la famille de Mr Lorillon ma profonde tristesse á l'annonce de la disparition d'un grand homme. Pour l'avoir côtoyé au début des années 2000, dans sa maison de Lumio, au côté de son épouse, je garde le souvenir d'un homme humble et droit. De ces soirées d'été sur la terrasse face á la citadelle de Calvi. C'est un honneur d'avoir pu partager quelques instants á ses côtés. Je vous présente mes plus sincères condoléances. Ghislain PAYMAL Neuves-Maisons (54230)
Ajouter un message