Carnet

Eliette LEMOÎNE

Eliette LEMOÎNE   1915 - 22 février 2013
01/10/2015

L’ancienne Président Directeur Général et présidente d'honneur du Groupe Sud Ouest (GSO), Eliette LEMOÎNE est décédé dans sa 97ème année, le 22 février 2013 à La Réunion (Lot-et-Garonne). Né MAUBOURGUET en 1915 dans les Landes, elle devient président-directeur général suite au décès de son époux Jacques LEMOÎNE en 1968. Elle veilla à ce que le quotidien régional restât dans la continuité du legs de son mari, le confiant à Henri AMOUROUX, le temps que son fils Jean-François prenne la relève. Ses obsèques sont célébrées à La Réunion (Lot-et-Garonne), le mercredi 27 février 2013.

 

  • Le Parisien annonce son décès en publiant l’article « Presse : décès d'Eliette LEMOÎNE, épouse du fondateur de Sud Ouest ». Il y est rapporté que « Eliette LEMOÎNE, présidente d'honneur du Groupe Sud Ouest (GSO) et épouse du fondateur de Sud Ouest Jacques LEMOÎNE, est décédée vendredi à 97 ans dans sa propriété de La Réunion (Lot-et-Garonne), où ses obsèques se dérouleront mercredi, a-t-on appris de sources concordantes lundi ». Par ailleurs l’article souligne que « Mme LEMOÎNE avait pris la présidence du groupe de presse en 1968, à la disparition de son mari, et en avait confié la direction à Henri AMOUROUX, en attendant l’arrivée de son fils Jean-François, décédé en 2001. Eliette LEMOÎNE, femme d'une grande foi, avait aussi perdu deux de ses filles. Eliette LEMOÎNE, née MAUBOURGUET, était née dans les Landes, à Messanges. Ses obsèques se dérouleront mercredi à 14h30. « Avec elle, c'est un peu de l'âme de notre région qui s'en va. Et d'une certaine manière l'histoire d'un siècle, tant elle était indissociable de ce que fut +Sud Ouest+ et de ce que fut Bordeaux », écrit Sud Ouest dans un communiqué ».
  • Dans son article « Éliette LEMOÎNE est décédée », Le Sud Ouest annonce qu’ « Eliette LEMOÎNE s'est éteinte vendredi. L'épouse de Jacques LEMOÎNE, fondateur de « Sud Ouest », s'est morte à l'âge de 97 ans. Avec elle, c'est un peu de l'âme de notre région qui s'en va. Et, d'une certaine manière, l'histoire d'un siècle, tant Éliette LEMOÎNE était indissociable de ce que fut « Sud Ouest » et de ce que fut Bordeaux. Pour dire sa vie, il faut également dire un journal et un pays. Elle était née Éliette Maubourguet en 1915, fille de ce triangle des Landes qui l'amena du Lot-et-Garonne, où son père, pourtant originaire de Messanges, travaillait, jusqu'à Bordeaux, où elle fut collégienne et grandit. C'est ainsi qu'elle resta marquée, de sa naissance à sa disparition, par une double appartenance ».

 

Livre d'Or

Ajouter un message