Carnet

Michel Eyquem MONTAIGNE

Michel Eyquem MONTAIGNE 28 février 1533 - 13 septembre 1592
01/10/2015
  • Naissance : 28 février 1533 à Saint-Michel-de-Montaigne
  • État civil : Michel Eyquem de MONTAIGNE est un écrivain, philosophe, moraliste et homme politique français de la Renaissance. Il est issu d'une famille de riches négociants bordelais, les Eyquem. Il est le fils de Pierre Eyquem et d’Antoinette de Louppes de Villeneuve (ou Lopez de Villanueva). Les deux premiers enfants du couple meurent en bas âge, Michel est le premier qui survit. Il sera l'aîné de sept frères et sœurs. À 33 ans, il épouse Françoise de la Chassaigne, qui en a 20, d’une bonne famille de parlementaires bordelais.
  • Décès : 13 septembre 1592 à Saint-Michel-de-Montaigne (Dordogne)
  • MONTAIGNE meurt à 59 ans dans son château. 
  • Une lettre d’Etienne PASQUIER écrite vingt-sept ans plus tard, en 1619, plus détaillée, parlant d’une « esquinancie » (tumeur de la gorge) qui l’empêcha de parler durant ses trois derniers jours et causa sa mort. 
  • PASQUIER rapporte que Montaigne fit convoquer par écrit dans sa chambre sa femme et quelques gentilshommes du voisinage et que, pendant qu’on disait la messe en leur présence, il rendit l’âme au moment de l’élévation.
  • Sa veuve le fait enterrer en l’église des Feuillants à Bordeaux où elle lui fait faire un tombeau de chevalier. MONTAIGNE repose, gisant en armure, le heaume derrière la tête, un lion couché à ses pieds.
  • En 1886, son tombeau est transféré en grande pompe dans le grand vestibule de la faculté des lettres de Bordeaux, devenue à présent le Musée d'Aquitaine. Il a été depuis transféré dans une salle du musée.
  • Une statue de MONTAIGNE situé rue des Écoles, face à la Sorbonne, présente le pied droit une couleur dorée car une tradition estudiantine est de le toucher à la veille des examens. Sur le socle, une citation des Essais : « Paris a mon cœur depuis mon enfance... »

Livre d'Or

Ajouter un message