Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Auxois Libre Bourgogne Libre
L'Agglo-Rieuse
L'Angérien Libre
L'Union/L'Ardennais
L'Union/Marne
La Tarentaise Hebdo
La Thiérache
La Vie Quercynoise
La Voix du Sancerrois
Le Journal des Flandres
Le Limouxin
Le Pays Malouin
Messager Chablais
Midi Libre
Saint-Martin's Week

Frédéric STRIBY

01/10/2015
Frédéric STRIBY 9 juin 1943 - 7 mars 2013

L’homme politique français, Frédéric STRIBY est mort à 69 ans, le 7 mars 2013. Né le 9 juin 1943 à Sierentz, il a été professeur d'allemand avant sa carrière politique. Il est député européen de 1994 à 1999, figurant sur la liste de la Majorité pour l'autre Europe de Philippe de Villiers. Il a par ailleurs été maire de Michelbach-le-Bas jusqu'en 2008 et est conseiller général du Haut-Rhin, élu du canton de Huningue depuis 1992. Le 28 janvier 2011, il décide de ne pas se représenter pour un quatrième mandat et qu'il se retirera de la vie politique lors de la fin de son mandat. Il a été vice-président du Conseil général du Haut-Rhin.  

 

  • L’Alsace annonce son décès en publiant l’article « Le décès de Frédéric STRIBY ». Il y est annoncé que « L’ancien conseiller général de Huningue, Frédéric STRIBY, qui avait choisi de mettre fin à 40 ans de vie politique en 2011, est décédé hier, à l’âge de 69 ans ». Par ailleurs, l’article souligne que « « C’est une personnalité attachante, Frédéric aimait profondément son Alsace et le Haut-Rhin, le territoire trinational où il était né, les habitants de sa commune à qui il a consacré près de 37 années de sa vie », a relevé hier le président du conseil général du Haut-Rhin, Charles BUTTNER, après avoir appris « avec tristesse » le décès de son ancien collègue. Maire de Michelbach-le-Bas de 1971 à 2008, Frédéric STRIBY, qui s’était fait élire conseiller général du canton de Huningue à partir de 1992, avait choisi de ne pas se représenter aux cantonales de 2011. « C’est une grande décision », avait-il annoncé à notre journal, persuadé qu’ « un homme politique doit savoir s’arrêter à temps ». Mais aussi « parce que n’ayant pas vu grandir ses enfants », il souhaitait « apporter plus de présence à ses deux petits-fils ». Et de rappeler alors qu’il s’était juré « de ne pas postuler à un nouveau mandat après 65 ans », alors qu’il avait 67 ans. Et cet homme jovial a tenu parole ».
  • Dans son article « Décès de Frédéric STRIBY », Les Dernières Nouvelles d’Alsace annonce que « L'ancien conseiller général du canton de Huningue, Frédéric STRIBY, est décédé à l'âge de 70 ans a-t-on appris aujourd'hui dans un communiqué du conseil général du Haut-Rhin. Ancien vice-président départemental en charge de la commission des actions et des relations internationales, Frédéric STRIBY avait exercé son mandat de conseiller général de 1992 à 2011. L'ancien professeur d'allemand avait également siégé au Parlement européen de 1994 à 1999. Natif de Sierentz, Frédéric STRIBY était resté 37 ans premier magistrat de la commune de Michelbach-le-Bas, de 1971 à 2008 ».

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z