Carnet

Olivier de Sarnez

Olivier de Sarnez 21 février 1927 - 8 avril 2013
01/10/2015

Le résistant et homme politique français Olivier de Sarnez est décédé le 8 avril 2013. Il était un des derniers survivants de la manifestation du 11 novembre 1940 à Paris contre l’occupant allemand. L’ancien député de la Seine-Maritime s’est éteint à l’âge de 86 ans, d’après le quotidien national La Croix.

Né le 21 février 1927 à Paris, Olivier Lebel de Sarnez a grandi au sein d’une famille alsacienne. En 1810 sous le Premier Empire, il reçoit le titre de baron qui sera confirmé sept ans plus tard sous la Seconde Restauration. Il suit des études au lycée Janson-de-Sailly. Alors âgé de 13 ans, Olivier Lebel de Sarnez participe à la première manifestation de résistance publique à l'Occupation à Paris rassemblant des lycéens et étudiants sur les Champs-Elysées du 11 novembre 1940. De 1943 à 1944, il prend part à diverses manifestations et actions armées de résistance.

Contestation et demande de sanction à son égard

Olivier Lebel de Sarnez fut chef de cabinet de Roger Frey au ministère de l’Intérieur de 1961 à 1967. Un an plus tard, il est député UDR de la quatrième circonscription de la Seine-Maritime, jusqu’en 1973. L’année 2004 est marquée par son élection en tant que président de l’Association nationale des Médaillés de la Résistance française. Le secrétaire général de la Fédération nationale des déportés et internés résistants et patriotes, Robert Créange, l’a contesté en demandant au ministre délégué aux Anciens combattants de le sanctionner pour avoir affiché son soutien lors des obsèques de Maurice Papon, ancien secrétaire général de la préfecture de Gironde, en février 2007. Ce dernier étant le seul haut fonctionnaire français à avoir été condamné pour avoir joué un rôle dans la déportation des juifs.

Olivier Lebel de Sarnez a déclaré à la presse à l’époque: « C’est une nouvelle affaire Dreyfus. On compare Papon à Touvier ou Barbie, qui sont de vrais salauds. Mais des centaines de préfets ont signé les mêmes papiers que lui, des agents SNCF ont fait partir des trains… », a indiqué le quotidien Libération.

Marielle de Sarnez, eurodéputée et numéro deux du Modem, est la fille du résistant français. Olivier Lebel de Sarnez est  officier de la Légion d’honneur, titulaire de la Croix de guerre 1939-1945 et de la médaille de la Résistance.

Ajouter un message