Carnet

Nino FERRER

Nino FERRER 5 août 1934 - 3 août 1998
01/10/2015
  • Naissance : 5 août 1934 à Gênes, en Italie
  • État civil : Nino FERRER, de son vrai nom Nino Agostino Arturo Maria FERRARI, est un chanteur, auteur et compositeur italo-français. Nino Ferrer a passé les premières années de sa vie en Nouvelle-Calédonie où son père, ingénieur dans l'extraction de nickel, travaillait. De retour en métropole, le jeune Nino se lance dans des études d'ethnologie et d'archéologie préhistorique à la Sorbonne. Parallèlement, il se livre avec passion à de nombreuses activités, dont la peinture et la musique. En 1989, Nino de nationalité italienne, demande et obtient la naturalisation française pour, selon ses dires, célébrer le bicentenaire de la Révolution française. Il est le père de deux garçons, Pierre FERRARI et Arthur FERRARI.
  • Décès : 3 août 1998 à Montcuq dans le Lot en France.
  • Nino FERRER se suicide en se tirant une balle dans le cœur au milieu d'un champ de blé situé à quelques kilomètres de chez lui. Il aurait eu 64 ans deux jours plus tard. Il repose au Cimetière de Montcuq.
  • Sa mort fut annoncée en direct lors du JT « Soir 3 » de la chaine de télévision France 3. Son suicide ainsi qu’une rétrospective sur le chanteur et peintre à base d’images d’archives sont revus au travers d’un documentaire de 2 minutes.
  • En septembre 1998, RFI publie une longue biographie du défunt sur son site web. Toute sa vie y est revue en détail ainsi que ses œuvres.
  • Catherine POUPLAIN-PEDRON de RFI annonce son décès sur le site web de la radio. Elle le fait au travers de l’article « Décès de Nino FERRER, le chanteur se suicide à 63 ans ». Elle y revient sur les circonstances de son suicide et présente en chapitre sa vie et ses faits marquants.
  • Laurent RIGOULET de Libération à travers l’article « Nino FERRER raccroche le telefon. Le chanteur créateur de « Mirza » et du « Sud » s'est suicidé à l'âge de 63 ans » annonce son décès. Il le qualifie d’« emmerdeur revenu de tout » et revient sur son parcours.
  • Tandis que « La dépêche » intitule un article, « Mirza et Gaston pleurent Nino » pour annoncer sa mort.

Livre d'Or

Ajouter un message