Carnet

Riley B. King - B.B. King

Riley B. King - B.B. King 16 septembre 1925 - 14 mai 2015
01/10/2015

L'un des meilleurs musiciens de blues, l’un des trois kings avec Albert King et Freddie King de la guitare blues, Riley B. King, connu sous son nom d’artiste B. B. King (pour Blues Boy), est un guitariste, chanteur et compositeur de blues américain. Il est né dans une plantation de coton à Itta Bena, dans le Mississippi aux États-Unis le 16 septembre 1925 et mort à Las Vegas, le 14 mai 2015, des suites d’un diabète depuis vingt ans.

Fils de Riley B. King, B.B. King est élevé par sa grand-mère maternelle depuis l’âge de quatre ans quand sa mère a quitté son père pour un autre homme.

King était membre du chœur gospel de l'église baptiste Elkhorn de Kilmichael. À l'âge de 12 ans, il a eu sa première guitare de Bukka White, guitariste et aveugle, cousin de sa mère. En 1943, King est devenu conducteur de tracteur et guitariste du Famous St. John's Quartet à Inverness (Mississippi) dans des radios locales et des églises.

En 1946, King a accompagné Bukka White à Memphis et en 1948 il jouait dans l'émission radiophonique de Sonny Boy Williamson sur KWEM Radio. Devenu plus connu, il a décroché un contrat au Sixteenth Avenue Grill et pour King's Spot, une émission de radio.

Le gospel a été sa première influence. Ensuite, il a entendu Blind Lemon Jefferson qui jouait du blues traditionnel primitif. Il a ensuite découvert T-Bone Walker, qu’il a rencontré dans une radio de Memphis, qui jouait un blues plus complexe. Après, il a appris l'harmonie jazz du guitariste Charlie Christian. Enfin, il a découvert les mélodies chromatiques de Django Reinhardt. Ces cinq musiciens sont devenus ses idoles durant sa carrière.

King a mis sur pied son orchestre, le « B.B. King Review », dirigé par Millard Lee. Il jouait dans tous les États-Unis, aussi dans de petits clubs que dans de grandes salles.

En février 1952, B. B. King est devenu un grand acteur de la musique rhythm and blues, après le succès de son « Three O'Clock Blues ».

En 1956, il a fait 342 concerts et a produit des artistes, sous son label « Blues Boys Kingdom », comme Levi Seabury ou Millard Lee.

En 1969, l’immense succès du titre « The Thrill Is Gone » a fait de B. B. King un artiste incontournable des jeunes musiciens rockers américains et anglais, et sa participation durant la même année dans la première partie de la tournée américaine des Rolling Stones en a été le témoin.

En 1988, il jouait avec le groupe U2 dans le titre « When Love Comes To Town ».

De nombreux bluesmen de la plus jeune génération, comme Éric Clapton, Duane Allman et Mike Bloomfield ont fait de lui comme référence.

Ajouter un message