Carnet

Georges BRAQUE

Georges BRAQUE 13 mai 1882 - 30 août 1963
01/10/2015

Naissance : 13 mai 1882 à Argenteuil (Val-d'Oise)

État civil : Georges BRAQUE est un célèbre artiste-peintre-sculpteur français. Il est considéré comme l'un des initiateurs du cubisme. Il vient au monde et a grandi au sein d’une famille d’artisans. Il a passé toute sa jeunesse au Havre. De 1897 à 1899, il a effectué ses études à l'École des Beaux-Arts qui à l’époque est dirigée par Charles LHUILLIER. C’est à Paris, en 1901 qu’il obtient son certificat d'artisanat après avoir suivis les cours d'un maître décorateur. L'année suivante, il entre à l'académie Humbert qu'il fréquente jusqu'en 1904.

Décès : 31 août 1963 à Paris

  • Georges BRAQUE décède à 81 ans.
  • Le 3 septembre 1963, le ministre de la Culture, André MALRAUX, lui organisa des funérailles nationales au Louvre.
  •  Lors de son éloge funèbre, le ministre rend hommage au « part de l'honneur de la France qui s'appelle BRAQUE, l'un des plus grands peintres du siècle parce que l'honneur d'un pays est fait aussi de ce qu'il donne au monde ». Il ajoute qu’« avant que Georges BRAQUE repose dans le petit cimetière normand qu'il a choisi, j'apporte ici l'hommage solennel de la France. Vous avez reconnu, la Marche funèbre pour la Mort d'un héros, avant ces cloches qui sonnaient jadis pour les rois. Jamais un pays moderne n'a rendu à un de ses peintres morts un hommage de cette nature ». Et termine par « que l'on dise aux marins et aux cultivateurs de Varangéville, qui l’aimaient : « Hier, quand il était devant le palais des rois et le premier musée du monde, il y avait dans la nuit pluvieuse une voix indistincte qui disait merci ; et une main très simple, une main usée de paysanne, qui était la main de la France, et qui se levait une dernière fois dans la nuit pour caresser doucement ses cheveux blancs » ».
  • Le 4 septembre 1963, il est inhumé au cimetière marin de Varengeville-sur-Mer.
  • Reconnu internationalement comme l'un des peintres majeurs du XXe siècle, ses œuvres s’arrachent à prix d’or. En effet, le 11 mai 2005, sa toile « Atelier VIII » s’est vendue à 7 millions de dollars américains. Tandis que « La Terrasse » est vendu 3 904 000 euros, le 16 juin 2006.
Ajouter un message