Carnet

Solveig ANSPACH

Solveig ANSPACH 8 décembre 1960 - 7 août 2015
01/10/2015

La réalisatrice française d'origine islandaise Sólveig Anspach, connue du grand public en 1999 par son premier film « Haut les cœurs ! », une fiction qui racontait la vie d’une jeune femme enceinte, atteinte d'un cancer du sein et qui se battait contre la mort, inspirée de sa propre expérience de la maladie, et qui a valu à Karin Viard un César, est décédée dans la nuit du 7 août 2015 dans sa maison dans la Drôme d’une récidive d’un cancer, a annoncé son agent.

Née le 8 décembre 1960 à Heimaey dans les îles Vestmann en Islande, d'un père qui a fui le nazisme, Sólveig Anspach a rendu son âme à l’aube de ses 55 ans.

Depuis l’annonce du décès de la cinéaste, beaucoup ont rendu hommage à la titulaire du prix François-Chalais en 2001 pour Made in the USA. L’Ambassade de France en Islande a présenté ses condoléances à sa famille ainsi qu’à ses proches. Solveig faisait partie de ces gens qui illuminent par leur gentillesse, leur humanité et leur passion, a-t-il souligné dans un communiqué.

Le monde du  cinéma pleure Sólveig Anspach,  car la vie a eu la cruauté de la prendre si jeune. Pierre Lescure, le président du Festival de Cannes, n’a pas manqué d’exprimer sa tristesse en écrivant sur son compte Twitter que ceux qui ont ses films les ont aimés.

« Je sais comme tout le monde que la vie peut s’arrêter demain. Simplement, moi, j’y pense peut-être plus souvent que d’autres… » a-t-elle lâché lors d’une interview, quand Le Monde l’a interrogé début 2014 sur les raisons de sa frénésie de projets, mais la vie a malheureusement eu raison d’elle 18 mois plus tard.

Admirative du style de Solveig Anspach, Karin Viard qui a vu la réalisatrice trois jours avant sa mort, a raconté qu’elle a vraiment regardé la mort en face. « Elle était vivante jusqu'à ce qu'elle meure », a-t-il ajouté.

 

 

Ajouter un message