Carnet

Sylvie Joly

Sylvie Joly 18 octobre 1934 - 4 septembre 2015
01/10/2015

L’humoriste et comédienne Sylvie Joly, qui a inspiré de nombreux comiques, dont Pierre Palmade, Florence Foresti ou Muriel Robin, est décédée le 4 septembre 2015 à son domicile à Paris. Son mari Pierre Vitry a annoncé sa disparition à l'AFP.

Née le 18 octobre 1934 à Paris, Sylvie Joly qui est atteinte de la maladie de Parkinson sévère depuis plusieurs années et a succombé d'un arrêt cardiaque a d'abord été avocate pendant cinq ans dans le cabinet de Me Jacques Isorni avant de se tourner vers une carrière de comique.

 À la veille de son 76e anniversaire, Sylvie Joly a annoncé dans son autobiographie qu’elle est atteinte de maladie de Parkinson, qui n'est pas forcément mortelle, selon la déclaration de son mari, et souhaitait contribuer à mieux faire connaître cette maladie.

Pionnière dans le « one woman show » avec son humour féroce, nombreuses personnalités de comiques et du cinéma lui ont rendu hommage.

Muriel Robin a été parmi les premières à exprimer sa tristesse sur Twitter. Anne Rouma­noff a salué la novatrice, fantasque, originale, dans son hommage.

La ministre de la Culture Fleur Pellerin a quant à elle rappelé dans son hommage que feue Sylvie Joly a ouvert la voie, montrant et démontrant que l’humour au féminin pouvait lui aussi conquérir les plus vastes publics.

L’humoriste, faite chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres, s’est éteinte à l’âge de 80 ans.

Elle laisse son mari et ses deux enfants, Mathilde et Grégoire Vitry en deuil. Son inhumation se tiendra le mercredi 9 septembre au cimetière du Père-Lachaise, précédée d’une cérémonie religieuse en l'église Saint-Sulpice à 10 h 30.

 

 

Ajouter un message