Carnet

Carmen BALCELLS

Carmen BALCELLS 9 août 1930 - 21 septembre 2015
01/10/2015

Carmen Balcells, l'agente littéraire des plus grandes d'écrivains latino-américains, y compris les Nobel Gabriel García Márquez et Mario Vargas Llosa, à la notoriété internationale, est décédée le dimanche 21 septembre2015. La triste nouvelle a été annoncée par Gloria Gutiérrez, la porte-parole de son agence fondée en 1956.

Née le 9 août 1930 d'une famille modeste à Santa Fe de Segarra, un petit village en Catalogne, c’est à son domicile à Barcelone que Carmen Balcells a rendu son dernier souffle à l’âge de 85 ans.

C’est grâce à elle que les écrivains ont pu avoir de véritables contrats qui défendaient leurs droits selon l'écrivain péruvien Mario Vargas Llosa, qui lui a rendu hommage dans un article publié dans El País.

Surnommée la « Dame des Nobel » en Espagne, Carmen Balcells n’était pas qu’une agente, elle était également une confidente et amie qui a nourri et a encouragé ses écrivains a indiqué M. Vargas Llosa dans son hommage.

Médaillée d'or du mérite des beaux-arts par le Ministère de l'Éducation, de la Culture et des Sports en 1999, investie docteur honoris causa en 2001 par l’Université autonome de Barcelone, ayant reçu la Creu de Sant Jordi et le prix Montblanc en 2006, Carmen Balcells s’est éteinte des suites d’une crise cardiaque. Elle laisse en deuil son fils unique Lluís Miquel Palomares, deux frères, et trois petites-filles.

En 2012, Carmen Balcells aujourd’hui disparu pleurait la mort de Gabriel Garcia Marquez qu’elle a découvert sous le texte d’un auteur colombien : « Les funérailles de la Grande Mémé ». Elle qui disait qu’elle ne pouvait pas imaginer la vie sans Garcia Marquez, s’est éteint à l’âge de 85 ans.

 

 

Ajouter un message