Carnet

René Girard

René Girard 25 décembre 1923 - 4 novembre 2015
09/11/2015

Le philosophe et anthropologue français, René Girard, élu à l'Académie française en 2005, est décédé le 4 novembre 2015 à son domicile de Stanford en Californie. L'Université de Stanford, où il a longtemps enseigné, a annoncé la nouvelle. Ce professeur qui fait partie des quarante immortels de l’Académie française a créé la « théorie mimétique » qui a fondé une nouvelle anthropologie de la violence et du religieux. Le journal Le Monde qui n’a pas manqué d’annoncer son décès a tracé son parcours dès sa naissance jusqu’à sa disparition.

Né d’une famille intellectuelle, à Avignon le 25 décembre 1923, René Girard de son nom complet René Noël Théophile Girard,  dont un père, anticlérical et républicain, archiviste et conservateur de la bibliothèque et du Musée Calvet à Avignon, et d’une mère, passionnée de littérature et de musique, qui est également la première bachelière de la Drôme, a obtenu en 1950 un doctorat d'histoire à l’université d’Indiana, et a enseigné la littérature comparée à l’Université Johns Hopkins de Baltimore, et professeur de littérature, de langue et de civilisation français à Stanford jusqu’à sa retraite en 1995, est mort à l’âge de 91 ans.

À l'annonce de son décès, René Girard a reçu d’innombrables hommages de la part des personnalités du monde intellectuel. Le président François Hollande a salué un intellectuel et enseignant aimant aller à contre-courant. Et il a affirmé que René Girard était un homme libre et un humaniste qui a marqué l'histoire de pensée par son œuvre.

Jacques Attali, dans son hommage, a souligné que l’œuvre de René Girard, « La Violence et le Sacré », est un formidable outil d'analyse de la nature humaine.

L'évêque d'Angoulême, Monseigneur Claude Dagens, son confrère à l'Académie française, a qualifié René Girard d’un philosophe audacieux qui a revalorisé la religion chrétienne.

Pour sa part, sur son compte Twitter, Fleur Pellerin, la ministre de la Culture a écrit que René Girard qui s’est éteint des suites d’une longue maladie, était un grand penseur du religieux.

 

 

Ajouter un message