Carnet

Kim Young-sam

Kim Young-sam 20 décembre 1927 - 22 novembre 2015
25/11/2015

L’ancien président de la République de Corée du Sud, Kim Young-sam, est décédé le 22 novembre 2015, a déclaré à la presse Oh Byung-Hee, le directeur de l'hôpital national de Séoul. Il était atteint d'une infection du sang. Il a eu une forte fièvre quelques jours avant son hospitalisation.

Né à Geoje dans le Gyeongsang du Sud le 20 décembre 1927, Kim Young-sam qui est devenu une figure emblématique du mouvement pour la démocratie en se rangeant à l’opposition est mort à l’âge de 87 ans. Sa victoire aux élections de 1992, contre Kim Dae-Jung, a mis fin à la domination militaire qui a duré plus de 30 ans.

Après l’annonce de la mort de Kim Young-sam, la présidente actuelle, Park Geun-hye, qui se trouve à Kuala Lumpur pour le sommet de l’Asie orientale, a adressé ses profondes condoléances à la famille du défunt. Elle a envoyé une gerbe de fleurs à l’hôpital de la SNU en hommage à Kim Young-sam.

Les partis politiques de toutes tendances, entre autres L'UDNP et le Saenuri, regrettent également la mort de Kim Young-sam pour ses combats qui ont abouti à la démocratisation du pays.

L'ancien président Lee Myung-bak a, pour sa part, déclaré que le défunt président serait ancré à jamais dans le cœur du peuple coréen en tant que personnage historique qui a mené le mouvement pro-démocratie du pays.

Le gouvernement, par le biais du ministère de la Fonction publique et de l'Intérieur, a décidé, lors d'une réunion d'urgence du cabinet, d'organiser des funérailles d'État pour l'ancien président Kim Young-sam. Le comité de funérailles d'État sera présidé par le Premier ministre Hwang Kyo-Ahn et la période de deuil durera cinq jours. Jeudi 26 novembre à 14 h, un service funèbre se tiendra devant le siège de l'Assemblée nationale et l’inhumation aura lieu au cimetière national de Séoul.

 

 

Ajouter un message