Carnet

Talus Taylor

Talus Taylor   1933 - 19 février 2015
01/10/2015

Talus Taylor, un américain professeur de sciences, né à San Francisco en 1933 est décédé à l’âge de 82 ans, le 19 février 2015 à Paris. Il est connu pour être le cocréateur de la série « Barbapapa » avec sa femme française Annette Tison. Étant discret, son décès n’a été annoncé que le 1er mars.

La série « Barbapapa » est connue par tout le monde, notamment par les enfants. Ces livres pour enfants qui racontent les aventures d’une famille de personnages gentils et géants de plusieurs couleurs différentes, en forme de poire, se transformant en toutes circonstances en imitant toutes les formes imaginables, ont été créés par le couple franco-américain en 1970.

« Les Barbapapa » ont vu le jour après la promenade du couple dans le jardin du Luxembourg à Paris où un enfant a demandé à ses parents de lui acheter quelque chose appelée « Ba ba ba ba ». Talus Taylor, ne parlant pas français, demanda à sa femme ce que cela signifie, et elle a expliqué qu’il s’agissait d’une friandise au nom de Barbe à papa. Le couple s’est rendu ensuite au restaurant et s’est mis à dessiner ensemble un personnage rose et en rondeur, inspiré par la friandise, qui porte le nom de « Barbapapa ». Il sera ensuite accompagné de sa famille : la mère qui s’appelle Barbamama (de couleur noire) ; les filles Barabalala (de couleur verte, qui aime la musique), Barababelle (de couleur violette, « la plus belle »), Barbotine (de couleur orange avec des lunettes, « l’intellectuelle ») ; et les garçons Barbidur (de couleur rouge, qui aime le sport), Barbibul (de couleur bleue, le savant), Barbidou (de couleur jaune, ami de la nature et des animaux), et Barbouille (de couleur noire à longs poils, l’artiste peintre). Ces personnages en rondeur et en multicolore ont accompagné depuis plus de quarante ans de nombreuses enfances.

Les 10 albums ont d'abord été édités en français à L’École des loisirs, et ont été par la suite traduits en plus de trente langues aux Éditions du Dragon d’or et adaptés en une centaine de dessins animés, dont le générique avait été composé par le chanteur Ricet Barrier.

Ajouter un message