Carnet

Jean-Luc LAGRACE

Jean-Luc LAGRACE 14 février 1957 - 30 septembre 1995
01/10/2015
  • Naissance : 14 février 1957 à Héricourt (Haute-Saône)
  • État civil : Jean-Luc LAGRACE est un homme de théâtre, comédien, metteur en scène, directeur de troupe et écrivain dramatique. Il a passé toute sa jeunesse à Valentigney, une petite bourgade, fief des usines automobiles et des cycles Peugeot où ses parents travaillaient comme ouvriers. Il fait des études de philosophie lorsqu'il fonde le Théâtre de la Roulotte en 1978. Il met notamment en scène Marivaux, Labiche, Ionesco puis ses propres textes. Il est candidat à la Villa Médicis, mais y est refusé. En 1990, il reçoit le prix Léonard de Vinci, bourse de la Villa Médicis pour l'étranger et part à Berlin, d'où il écrira « Juste la fin du monde », qui sera refusé par le jury de la Villa.
  • Décès : 30 septembre 1995 à Besançon
  • Jean-Luc LAGRACE est décédé précocement à 38 ans, à l'hôpital Cochin, des suites du sida.
  • Jean-Luc LAGRACE est aujourd'hui l'un des auteurs contemporains les plus joués en France. La simplicité de ses mots, la profondeur de sa pensée et l'originalité de sa syntaxe font de lui un écrivain classique contemporain. Ses textes font l'objet de multiples traductions et sont joués dans de nombreux pays.
  • Deux œuvres de Jean-Luc LAGRACE, Juste la fin du monde et Dernier remords avant l'oubli, sont inscrites au programme de l'agrégation de lettres modernes, de lettres classiques et de grammaire, pour la session de 2012.
  • Il est au programme du baccalauréat théâtre (2007-2008, 2008-2009 et 2009-2010) avec deux œuvres : Juste la fin du monde et Nous, les héros.
  • Laurence Liban de L’Express, publié le 06 avril 2007, un article où est dressé un portrait Jean-Luc LAGRACE et rappelle que l'auteur, disparu en 1995, aurait eu 50 ans cette année.
  • René SOLIS de « Libération » annonça son décès avec l’article « La mort intempestive de LAGRACE ». Sa vie et son parcours y furent longuement rapportés. 
Ajouter un message