Carnet

Ben E. King

Ben E. King 28 septembre 1938 - 30 avril 2015
01/10/2015
Ben E. King, de son nom de naissance Benjamin Earl Nelson, est né à Henderson en Caroline du Nord le 28 septembre 1938 et mort dans le New Jersey, le 30 avril 2015, de causes naturelles, selon son porte-parole. Il était un chanteur américain de rhythm and blues. Il avait été membre de plusieurs groupes avant de connaître un succès en solo au début des années 1960, grâce notamment à son tube « Stand by Me ».
 
Benjamin Earl Nelson était membre du chœur de gospel local depuis son plus jeune âge. À l’âge de 9 ans, sa famille a déménagé à New York où il a intégré le groupe de doo-wop qui était appelé aussi The Four B's. Au lycée, à défaut de rejoindre The Moonglows à cause de son jeune âge, il a connu ses premiers succès avec le groupe qu'il avait intégré en 1958, « The Five Crowns ».
 
Le groupe s’est produit plusieurs fois à Apollo et il s’est trouvé, un soir, en compagnie des Drifters. Le talent du jeune Nelson a séduit George Tradwell, le manager du groupe. Il a alors décidé de remplacer les chanteurs des Drifters par les Five Crowns.
 
Le public déjà acquis par le groupe n’a pas apprécié le changement de formation. Alors, ils se sont mis à travailler en studio cette même année 1959, pour enregistrer des chansons devenues tubes, notamment « There Goes my Baby ». Puis, les autres s’ensuivaient, entre autres : « Dance With Me », « Save the Last Dance for Me », « This Magic Moment », « I Count the Tears ».
 
Nelson a quitté le groupe après le refus de Tradwell d’augmenter le salaire des chanteurs. C'est le début de son envol en carrière solo.
 
En 1961, Benjamin Nelson a adopté le nom de scène de Ben E. King quand il a signé un contrat solo chez Atlantic. Entre 1961 (Spanish Harlem) et 1967 (What Is Soul), Ben E. King a enregistré 5 albums. Faute de titres porteurs, le succès a connu un déclin.
 
En 1970, l'échec commercial de son 6ème album « Rough Edges » a marqué la mort artistique de Ben E. King. Le chanteur faisait partie des artistes soul dont le succès n’a pas survécu après les années 1960, face à la montée du disco.
Ajouter un message