Carnet

Papa Wemba

Papa Wemba 14 juin 1949 - 24 avril 2016
26/04/2016

Papa Wemba, le roi de la rumba congolaise, est décédé le dimanche 24 avril 2016 à Abidjan, en Côte d'Ivoire, alors qu’il participait au Festival des musiques urbaines d'Anoumabo (Femua). Le label Viva la Musica, dont il est le fondateur et directeur, a formé des célébrités de la musique congolaise et africaine, à savoir King Kester Emeneya et koffi Olomidé.

Né le 14 juin 1949 à Lubefu au Congo belge, Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, plus connu sous le nom de scène Papa Wemba, grandit auprès de sa famille dans la capitale du pays, Léopoldville. Si son père est un ancien combattant dans l’armée belge durant la Seconde Guerre mondiale, sa mère est pleureuse professionnelle (élément essentiel de la tradition des veillées mortuaires dans le pays). Cette dernière, qui l’emmenait toujours avec elle, l’a initié à la musique et au chant et a suivi sa trace. La légende de la musique congolaise, avec près de cinquante ans de carrière, s’est éteinte à l’âge de 66 ans.

C’est sur scène à Abidjan, en Côte d'Ivoire qu’il fait un malaise moins d’une demi-heure après qu'il eut chanté trois morceaux de son répertoire, a indiqué l’organisateur du festival des musiques urbaines d'Anoumabo (Femua). Papa Wemba, qui a chanté en l'honneur des 90 ans de Nelson Mandela en juin 2008 à Londres, est très connu pour les titres « Yolele », « Maria Valencia » ou encore « Analengo ». Le journal Le Monde a indiqué que le malaise a été fatal pour le prince de la SAPE (Société des Ambianceurs et des Personnes Elégantes) qui est l’une des grandes figures de la rumba congolaise.

De nombreux hommages de célébrités, dont le rappeur français Passi, affluaient sur les réseaux sociaux de Paris à Kinshasa. La tristesse du peuple congolais quant à la disparition du dandy africain est partagée par les Nations Unies. Les dispositions sont prises pour que les funérailles de Papa Wemba, symbole de la « world music » des années 1990, se déroulent dignement, a assuré le ministre de la Culture République démocratique du Congo Banza Mukalay.

Ajouter un message