Carnet

Jean-Claude Decaux

Jean-Claude Decaux 15 septembre 1937 - 27 mai 2016
31/05/2016

Le journal Libération a annoncé le décès de Jean-Claude Decaux, l'industriel et fondateur du numéro un mondial du mobilier urbain et de la publicité dans les transports JCDecaux, le vendredi 27 mai 2016. Il est connu pour être à l’origine de la fabrication de mobilier urbain, à savoir l'Abribus.

Né le 15 septembre 1937 à Beauvais, Jean-Claude Decaux grandit au sein d’une famille modeste dans l’Oise. Pendant ses jours de vacances, alors âgé d’une quinzaine d’années, il couvre les murs de la ville de publicités du magasin de son père. Cette forte expérience lui a permis de créer, en 1955, sa société spécialisée dans les placards publicitaires d'autoroutes JCDecaux à l’âge de 18 ans. Neuf ans plus tard, l’industriel français invente l’Abribus et en installe dans la ville de Lyon. L’annonceur finance lui-même le support de sa publicité puisque la municipalité n’investit pas d’argent public. Peu de temps après la première installation, d’autres villes dont Angers, Grenoble ou encore Poitiers en sont immédiatement conquises. Le géant de la publicité s’est éteint à l'âge de 78 ans.

Autodidacte, il lance les panneaux de signalisation directionnels avec de l'éclairage à l'intérieur en 1974 et les premiers « journaux électroniques d'information » sept ans plus tard. L’industriel s’est entouré des designers professionnels à savoir Norman Foster signe les Abribus, Jean-Michel Wilmotte les colonnes Morris et Patrick Jouin pour les panneaux publicitaires pour les technologies d’affichage urbain proposées aux municipalités. C’est le groupe JCDecaux qui a annoncé la nouvelle de sa disparition sans donner aucune information complémentaire.

Jean-Claude Decaux a racheté l'afficheur Avenir à Vivendi en 1999, le groupe a étendu ses activités non seulement dans le lancement dans la publicité dans les transports, mais également dans le concept du vélo en libre-service sous le nom de « Vélib’ » dans les années 2007. Cinq ans plus tard, il confie la présidence du conseil de surveillance du groupe familial à son fils Jean-Charles. A cette heure, les modalités de l'enterrement de Jean-Claude Decaux, n’ont pas encore été communiquées.

Ajouter un message