Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Haut Anjou
L'Echo Charitois
L'Echo du Thelle
L'Eclaireur Vimeu
L'Essor
L'Indépendant de l'Yonne
L'Observateur du Douaisis
La Voix du Jura
Le Châtillonnais et l'Auxois
Le Courrier Français
Le Petit Journal
Les Annonces des Hautes Vosges
Les Sables Vendée Journal
Messager Chablais
Pays des Alpes-Maritimes

Jean-Jacques Loup a posé à jamais sa plume

01/10/2015
Jean-Jacques Loup a posé à jamais sa plume   1936 - 31 juillet 2015

Le dessinateur de presse et caricaturiste, Jean-Jacques Loup est décédé à Paris le 31 juillet 2015 alors qu'il était hospitalisé pour une opération. C'est Gérard Vandenbrouck, ex-maire de Saint-Just-Le-Martel (Haute-Vienne) et président de la région Limousin qui a annoncé son décès le dimanche 2 août.

Né en 1936 à Arles, Jean-Jacques Loup, caricaturiste depuis 1969, qui travaillait pour différents journaux, dont L'Événement du jeudi, L'Express, Le Nouvel Obs, Marianne, et également des magazines comme Mormoil, Fluide Glacial et Charlie Mensuel, s’est éteint à l’âge de 79 ans. En rendant son dernier souffle, après 46 ans de carrière, le monde de la presse est en deuil. Il rejoint ainsi, ses amis et anciens collègues Cabu, Wolinski, Charb et Tignous qui ont trouvé la mort lors des attentats de Charlie Hebdo, le 7 janvier dernier.

Habitué du Festival du dessin de presse et d'humour organisé chaque année à Saint-Just-le-Martel, Gérard Vandenbrouck, le président du Festival n’a pas manqué de rendre hommage à ce grand caricaturiste en lâchant que sa peine est grande, car c’est un ami qui s’en va.

Le Monde qui a également annoncé son décès a publié, dans une page dédiée à Jean-Jacques Loup, son autoportrait pour bien rendre hommage à cette figure de la presse aujourd’hui disparu.

 

 

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z