Carnet

Pierre Jansen

Pierre Jansen 28 février 1930 - 13 août 2015
01/10/2015

Le compositeur de musique de film, Pierre Jansen est décédé le jeudi 13 août dans sa résidence secondaire de Saint-Pierre-le-Déchausselat, en Ardèche, a annoncé le quotidien national Le Figaro.  Claude Chabrol avec qui le compositeur a travaillé se dit avoir perdu un frère.

Né Pierre Georges Cornil Jansen le 28 février 1930 à Roubaix, Pierre Jansen  qui a fait des études de piano au conservatoire de Roubaix, puis au Conservatoire royal de musique de Bruxelles, où il a obtenu des prix de piano et d’écriture est mort à l’âge de 85 ans. Il suit également les cours d’Olivier Messian à partir de 1952. Huit ans plus tard, il décide de se consacrer à la musique de film, renonçant aux acquis de l’avant-garde. Pierre Jansen travaille également avec des célébrités comme Pierre Schoendoerffer, Francis Girod ou encore Claude Goretta. Il a composé des musiques pour Josée Dayan et Serge Moati pour la télévision. En collaboration avec Antoine Duhamel, le compositeur de musique réalise une vaste partition pour le cinéma muet. Il compose une musique qui sera interprétée par un grand orchestre pour accompagner les images du film Intolérance de David Wark Griffith. L’Orchestre national d’Île-de-France dirigé par Jacques Mercier crée cette œuvre qui sera projetée en direct au Théâtre des Amandiers. La projection ne s’arrête pas là, elle se poursuivra au Festival d’Avignon.

Les hommages affluent…

En 2007, une version du film Intolerance est réalisée avec une nouvelle adaptation de la partition. La version disponible en DVD est ensuite diffusée sur Arte après réenregistrement sous la direction de Jean Deroyer. Pierre Jansen se concentre plus tard à sa propre œuvre dans la composition des concerts et abandonne progressivement la musique de film pour ne pas tomber dans la facilité commerciale. Il est connu pour avoir enseigné l’orchestration au Conservatoire national supérieur de musique de Paris (CNSMDP) ainsi qu’à l’Ecole normale de musique de Paris.

À l’annonce de sa disparition, les hommages pleuvent autour du décès de Pierre Jansen. Dans un communiqué, la ministre de la Culture, Fleur Pellerin, a salué la mémoire de l’un des plus grands artisans du dialogue entre les arts et un musicien audacieux. Touchée par son décès, la Sacem qui lui a décerné le Grand Prix de la Musique Symphonique en 2000, lui a rendu hommage dans un communiqué. Même dans sa musique de film, il gardait un langage sans concession d’une très grande force. Pierre Jansen fut un compositeur d’une intégrité absolue a annoncé le Président du Conseil d’Administration de la Sacem, Laurent Petitgirard.

Ajouter un message