Carnet

Elie Wiesel

Elie Wiesel 30 septembre 1928 - 2 juillet 2016
06/07/2016

Le quotidien national Libération a annoncé la disparition du prix Nobel de la paix en 1986 et survivant de la Shoah Elie Wiesel est décédé le samedi 2 juillet 2016. Il a consacré son existence à perpétuer la mémoire de l’Holocauste. L’écrivain et philosophe américain est connu pour avoir écrit le livre « la Nuit » figurant sur la liste des meilleures ventes du New York Times pendant neuf semaines successives.

Né le 30 septembre 1928 à Sighetu Marmatiei en Roumanie, Eliezer Wiesel dit Elie Wiesel a grandi au sein d’une famille juive orthodoxe et hassidique hongroise. Alors âgé d’une quinzaine d’années, il est déporté avec sa famille, comme tous les juifs de la zone hongroise de Transylvanie, à Auschwitz-Birkenau, ensuite à Buchenwald par les nazis en mai 1944. Il y a perdu ses parents ainsi qu’une de ses trois sœurs, une captivité qu’il raconte dans son ouvrage intitulé « La Nuit », aidé par François Mauriac. Le célèbre écrivain juif américain s’est éteint à l’âge de 87 ans.

En avril 1945, Elie Wiesel est libéré par les américains et s’installe pendant près d’une dizaine d’années en France où il assiste à des cours de philosophie à la Sorbonne. Une longue œuvre littéraire commence lorsqu’âgé de 30 ans, il commence à raconter son expérience concentrationnaire, témoignant pour les victimes de la Shoah. 

Se définissant avant tout comme un conteur, le romancier et dramaturge Elie Wiesel a à son actif une quinzaine de romans et est également auteur de quatre pièces de théâtre, divers essais traitant de judaïsme et de sujets d’actualité. Le New York Times a indiqué que l’essayiste nous a quittés à son domicile à Manhattan. De nombreuses personnalités, dont des chefs d’Etat à savoir le président israélien Reuven Rivlin, le président américain Barack Obama, le président français François Hollande ou encore la chancelière allemande Angela Merkel, ont salué la mémoire d’un « héros du peuple juif ».

Les funérailles d’Elie Wiesel, distingué Grand-croix de la Légion d’honneur et commandeur de l’ordre de l’Empire britannique, médaille d’or du Congrès et la médaille présidentielle de la Liberté, docteur honoris causa de plus d’une centaine d’universités, ont démarré dans la matinée de dimanche à New York. Des membres de la synagogue ont indiqué que l'enterrement devrait se dérouler immédiatement après la cérémonie.

Ajouter un message