Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
Alpes et Midi
Centre Presse Aveyron
Eclaireur Brayon
L'Alsace
L'Est Eclair
La Dordogne Libre
La Nouvelle Abeille
La Voix du Sancerrois
Le Journal de Montreuil
Le Journal de Saone et Loire
Le Petit Bleu du Lot et Garonne
Le Ploërmelais
Le Réveil Normand
Les Alpes Mancelles Libérées
Messager Genevois

Décès de Frédéric Comte, une semaine noire pour le rallye.

01/10/2015
Décès de Frédéric Comte, une semaine noire pour le rallye.   1976 - 4 septembre 2015

Frédéric Comte, pilote de rallye haut savoyard est décédé le vendredi 4 septembre 2015 après une sortie de route lors de la deuxième épreuve spéciale du 67e Rallye du Mont Blanc – Morzine, comptant pour la cinquième manche du Championnat de France des Rallyes 2015.

Né en 1976, le pilote âgé de 39 ans qui courait en rallye depuis 2001 s’est tué dans sa voiture lors du rallye du Mont-Blanc, dont il était animateur et qui lui tenait à cœur. En mettant en place sa propre structure AFC Racing basée à Allinges en Haute-Savoie, Frédéric Comte engageait plusieurs voitures sur cette épreuve où il a réalisé un troisième temps dans la première spéciale, derrière Stéphane Sarrazin et Julien Maurin. Mais lors de la seconde spéciale de l'épreuve, la Citroën Xsara WRC a fait une sortie de route dans une portion forestière. Des témoins oculaires ont affirmé qu’il avait percuté très violemment un arbre dans la descente du col des Moises, dans « Les Alpes du Léman », sur la commune de Draillant. Frédéric Comte a été tué sur le coup tandis que son épouse et copilote Angélique Comte, après avoir reçu les premiers soins sur place, a été évacuée à l'hôpital de Thonon (Haute-Savoie). Les pompiers sont parvenus à l’extraire de la voiture qui a pris feu 10 minutes après l'accident.

Des hommages  à ce pilote arrivent de toute part. Endeuillées par cette grande perte, la Fédération Française du Sport Automobile et toute l'équipe de l'organisation du Rallye Mont Blanc Morzine ont présenté leurs condoléances à la famille. Sur son compte Twitter, Citroën Racing a également rendu hommage au pilote aujourd’hui disparu.

Son frère Mickael Comte a demandé à la direction de course de poursuivre le rallye en mémoire de son frère, à l'exception de l'ES5. Le leader du rallye Julien Maurin a décidé d’abandonner dès l’E3 afin de rendre hommage à ce pilote. C’est une personne que j’appréciais, a-t-il lancé.

 

 

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z