Carnet

Bernard Dufour

Bernard Dufour 21 novembre 1922 - 21 juillet 2016
28/07/2016

Le journal Le Figaro a annoncé la disparition du photographe, écrivain et peintre français Bernard Dufour est le jeudi 21 juillet 2016 à Foissac, en Aveyron. Il est particulièrement connu pour ses représentations montrant le côté très sensuel de la femme. C’est après la seconde guerre qu’il est venu à la peinture.

Né le 21 novembre 1922 à Paris, Bernard Dufour a suivi des études en agronomie pour ensuite se tourner vers la peinture. A partir des années 1960, il est venu à la figuration en choisissant de peindre des nus et divers autoportraits et portraits de proches après avoir été l'auteur d'une œuvre abstraite. Le galeriste Pierre Loeb l’a remarqué et l’a engagé pour ses talents. Le peintre de l’intime s’est éteint à l’âge de 93 ans.

Selon son fils Philippe Dufour, Bernard, qui a témoigné dans un film documentaire de Corinne Espagno intitulé « Mise à nu », est décédé de mort naturelle à son domicile situé au Mas de Pradié, à Foissac dans la nuit de jeudi à vendredi. Ses toiles sont visibles dans un film de Jacques Rivette intitulé « La Belle Noiseuse » sorti en 1991, dont ses mains doublant des scènes où celles de Michel Piccoli devaient peindre Emmanuelle Béart. Sa famille a indiqué qu’il était possible de voir certaines de ses œuvres au musée d'Art moderne de la Ville de Paris, qui y sont depuis quelques années déjà.

En tant qu’écrivain, il a sorti l’ouvrage « La Figure du sexe. De Cro-Magnon à moi » en 2005 sur la représentation du sexe dans son art. La date de l'enterrement de Bernard Dufour, ami des écrivains Claude Ollier, Pierre Guyotat et Denis Roche, n'a pas été rendue publique.

Livre d'Or

Ajouter un message