Carnet

Michel BUTOR

Michel BUTOR 14 septembre 1926 - 24 août 2016
25/08/2016

L’écrivain Michel Butor, particulièrement connu pour son roman La Modification de 1957 qui lui a valu le prix Renaudot, est décédé le mercredi 24 août 2016 à Contamine-sur-Arve, information publiée par le journal Ouest France. Considéré comme étant l’un des auteur-phare du Nouveau roman, il a écrit des livres, poésies, essais, des œuvres inclassables.

Né le 14 septembre 1926 à Mons-en-Barœul, Michel Butor avait plusieurs cordes à son arc. Il était non seulement romancier mais également poète, critique d’art, essayiste et traducteur français. « Ecrire c’est détruire les barrières » a-t-il déclaré lors d’une exposition en son honneur en 2006 à a Bibliothèque nationale de France (BnF). Sept ans plus tard, il avait reçu, pour l’ensemble de son œuvre, le grand prix de littérature de l'Académie française. L’écrivain français s’est éteint à l’âge de 89 ans.

Michel Butor a enseigné la langue française en Egypte et la philosophie à Genève vers les années 1950 après avoir échoué à l’agrégation de philosophie. Sa carrière universitaire débuta aux Etats-Unis et se poursuivit en France, notamment à l’université de Nice ainsi qu’en Genève où il prend sa retraite en 1991. L’écrivain, qui était captivé par la célèbre tenture médiévale de l’Apocalypse du château d’Angers, est décédé dans la matinée de mercredi à l'hôpital de Contamine-sur-Arve en Haute-Savoie, a annoncé sa famille.

De nombreuses personnes, dont les anciennes ministres Christiane Taubira ou encore Aurélie Filipetti, ont rendu hommage au grand romancier considéré comme étant une figure majeure de la littérature française. Pour l’heure, les modalités de l'enterrement de Michel Butor, qui s’était décrit en plaisantant comme le Victor Hugo de la littérature française, n’ont pas encore été communiquées.

Ajouter un message