Carnet

Marc Riboud

Marc Riboud 24 juin 1923 - 30 août 2016
01/09/2016

Avec des clichés qui ont fait le tour du monde, le photographe français Marc Riboud est particulièrement célèbre dans le milieu de la photographie. Celui qui avait immortalisé de grands événements marquants du XXème siècle, dont « La fille à la fleur » représentant le cliché d’une jeune manifestante avec une fleur à la main, est décédé le mardi 30 août 2016 à Paris. Il est également connu pour ses ouvrages sur ses reportages en Asie.

Né le 24 juin 1923 à Saint-Genis-Laval dans le Rhône, Marc Riboud a grandi au sein d’une fratrie de sept enfants dans une famille bourgeoise de Lyon. Il est le descendant d’un des fondateurs de la Lyonnaise de Banque et frère des industriels Jean et Antoine Riboud. En tant que résistant, il a participé aux combats de Vercors en 1944 puis a fait des études à l’Ecole centrale de Lyon après la Libération. C’est avec l’appareil photo Vest Pocket Kodak qu’il a reçu de son père que sa passion pour la photographie commence. Marc Riboud s’est éteint à l’âge de 93 ans.

C’est à l’exposition internationale « Arts et techniques dans la vie moderne » à Paris que Riboud prend ses premiers clichés alors âgé de 14 ans. Une quinzaine d’années plus tard, il fait la rencontre deux des créateurs de Magnum Photos et y gagne son ticket d’entrée grâce à la photographie illustrant « le Peintre de la tour Eiffel ». Il est également célèbre pour ses grands reportages d’actualité traités avec sensibilité, selon le quotidien Le Parisien. De nombreux magazines de renoms, à savoir Paris-Match, Life ou encore Stern ont publié ses photographies. Plusieurs personnes ont salué le célèbre photographe français sur le réseau social Twitter.

La date de l'enterrement de Marc Riboud, auteur d'une quinzaine d'ouvrages et gagnant de plusieurs prix, n'a pas encore été rendue publique.

Livre d'Or

Ajouter un message