Carnet

Roland AGRET

Roland AGRET 2 août 1942 - 18 septembre 2016
20/09/2016

La figure de la lutte contre les erreurs judiciaires, l’ex-détenu Roland Agret, est décédée le dimanche 18 septembre 2016 à Vernoux-en-Vivarais dans l’Ardèche. Il est principalement connu pour être le chantre de la dénonciation des erreurs judiciaires par le biais de l’association Action Justice dont il est le fondateur.

Né le 2 août 1942 à Clermont-Ferrand dans le Puy-de-Dôme, Roland Agret a grandi au sein d’une fratrie de quatre garçons. C’est dans une compagnie d’assurances qu’il travaille et se laisse distraire par de mauvaises fréquentations l’entraînant à une première condamnation à un an d’emprisonnement pour l’utilisation de chèques volés. Mais il décide de complètement changer de vie à sa libération. L’ancien détenu s’est éteint à l’âge de 74 ans.

Sa décision de changer radicalement de vie l’amène à devenir plus tard l’homme de confiance d’un garagiste qui est un militant du Service d’action civique. Ce dernier a malheureusement été tué et c’est Roland Agret qui sera accusé à tort par de faux témoins pour être l’investigateur du crime. Bien qu’avoir proclamé son innocence, il est emprisonné à quinze ans de réclusion en 1970. Malgré ses manifestations en milieu carcéral, il passe sept ans en détention et sera libéré par grâce présidentielle pour des raisons médicales, notamment à la suite d’une grève de la faim pendant 1 an et 28 jours. Sa famille a annoncé la triste nouvelle de sa disparition en indiquant qu’il a succombé à une embolie pulmonaire.

Après sa réhabilitation en 1985, ll a passé la majeure partie de sa vie à combattre les erreurs judiciaires. La date de l'enterrement de Roland Agret, qui a défendu des condamnés à tort via son association Action Justice, n'a pas encore été fixée.

Ajouter un message