Carnet

Jean Périmony

Jean Périmony 2 mars 1931 - 9 avril 2017
12/04/2017

Professeur de théâtre émérite, surement le plus réputé de Paris, Jean Périmony est mort dimanche 9 avril. Nombreux sont les comédiens de renom qu’il a formés dans l'école à Paris portant son nom.
Né à Dole dans le département du Jura le 2 mars 1931, Jean Périmony entre au conservatoire de Dijon et en sort avec deux prix en 1959, après l’obtention de son diplôme du conservatoire de Dijon en 1953. Il a entamé sa carrière théâtrale en 1954, au Théâtre de l'Ambigu où il interpréta des pièces notamment du répertoire classique, du café-théâtre ou encore du boulevard. Il a également enseigné à la Maison de la Légion d'honneur, à l’Institut national de l’audiovisuel et au conservatoire d'Orléans.
Il fonda sa propre institution d'art dramatique en 1960 où de nombreuses générations d’acteurs et comédiens, dont Camille Cottin, Jean-Pierre Bacri, Fanny Ardant, Sara Giraudeau, François Cluzet, Sabine Azéma ou encore André Dussollier, ont été formées.
Il devient en 1969, metteur en scène de multiples pièces de théâtre dont « Maître Après Dieu », « Napoléon Unique », « Georges Dandin », ou encore en 2002, « Cet Animal Étrange ». 

Entre 1990 et 1996, il siégeait à l'Union Catholique du Théâtre et de La Musique en tant que Secrétaire Général.
À l’annonce de sa mort, une pluie d'hommage ne cesse de tomber pour Jean Périmony. Il était un « passeur-né », a indiqué Audrey Azoulay, la ministre de la Culture, car il fut un mentor pour ses apprentis comédiens devenus sous son aile, des célébrités.
Époux de l’agent littéraire Marie-Cécile Renauld, Jean Périmony décédé à l’âge de 86 ans laisse ses trois filles qui ont toutes suivi ses traces, orphelines  de père. Si sa famille a annoncé son décès à l'AFP lundi, elle n’a communiqué aucune information quant aux obsèques de cet acteur et grand professeur de théâtre.

 

Ajouter un message