Carnet

Emma Morano

Emma Morano 29 novembre 1899 - 15 avril 2017
18/04/2017

Les médias italiens ont annoncé qu’Emma Morano, la dernière survivante connue qui soit née avant 1900, a rendu son dernier souffle le samedi 15 avril dans sa maison de Verbania au nord de l'Italie. 

Née à Civiasco le 29 novembre 1899, la super centenaire Italienne Emma Morano était la doyenne de l’humanité depuis le 12 mai 2016.

Soucieuse de son indépendance, Emma Morano demeure autonome et n’a voulu aucune aide jusqu’à ses 115 ans. Depuis 2 ans, elle n’a plus quitté son lit et a finalement eu recours à une infirmière à plein temps.
Jusqu’à l’âge de 75 ans, Emma Morano a travaillé dans une usine de fabrication de sacs en toile de jute, mais depuis plus de 20 ans, elle sortait très peu de son appartement.

Elle a perdu son premier amour lors de la Première Guerre mondiale. Elle a par la suite refait sa vie avec un homme violent et s’est ainsi séparée de lui quand elle avait 26 ans, en 1938. Elle était surement la première femme à entamer cette démarche, à cette époque où la séparation était encore taboue, a-t-elle expliqué. Depuis, elle est restée célibataire.

Quand elle avait 20 ans, elle souffrait d’anémie. Son médecin lui a par conséquent conseillé de se nourrir quotidiennement de trois œufs, dont un cuit et deux crus. Elle mangeait très peu de viande et pas beaucoup de légumes ou de fruits. Un régime diététique qu’elle a suivi scrupuleusement et qui éveille la curiosité du monde scientifique et médical. Mais son caractère bien trempé et son rythme au quotidien ont également joué un rôle important.

La mort de cette dame à l’âge de 117 ans et 137 jours, laisse la place de la doyenne de l’humanité à une Jamaïcaine, Violet Brown qui a vu le jour le 10 mars 1900.

Ému de cette disparition, le maire de Verbania a déclaré qu’Emma Morano « a eu une vie extraordinaire » et que tous se « souviendront toujours de sa force pour aller de l'avant ».

 

Ajouter un message