Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
L'Echo de la Presqu'île Guérandaise et de Saint-Nazaire
L'Echo du Berry
L'Observateur de l'Arrageois
La Chronique Républicaine
La Croix du Nord
Le Courrier du Loiret
Le Démocrate indépendant
Le Journal du Pays Yonnais
Le Pays Malouin
Le Réveil Normand
Le Sisteron Journal
Le Villefranchois
Les Alpes Mancelles Libérées
Messager Genevois
Nord Eclair

Jean YANNE

01/10/2015
Jean YANNE 18 juillet 1933 - 23 mai 2003

Naissance : 18 juillet 1933 aux Lilas (Seine-Saint-Denis)

État civil : De son vrai nom Jean GOUYÉ, Jean YANNE est un acteur, auteur, réalisateur, producteur et compositeur français. Après des études au lycée Chaptal, il s’oriente vers la carrière journalistique et commence des études dans ce sens. Malheureusement, il se lasse très vite et abandonne ses études pour écrire des sketches de cabaret. D’ailleurs, ses textes furent repris dans un recueil paru peu avant sa mort. Il était marié avec Jacqueline Renée Guellerin ALLARD, qu’il épouse le 19 mars 1960. On lui prêta aussi une longue liaison avec Nicole CALFAN et ensuite avec Mimi COUTELIER. Par ailleurs, il a eu deux fils : Thomas, qu’il a eu en 1970 avec Sophie GAREL, et Jean-Christophe en 1991, avec Christianne Fugger VON BABENHAUSEN.

Décès : 23 mai 2003 à Morsains (Marne)

  • Jean YANNE meurt à 69 ans, victime d'une crise cardiaque dans sa propriété de Morsains.
  • Le jeudi 31 juin 2003, ses obsèques furent célébrées en l’église L'Église Notre-Dame-du-Rosaire aux Lilas.
  • Le cortège a gagné à pied le cimetière des Lilas tout proche, où il fut inhumé.
  •  Antoine de BAECQUE de Libération dans son article : « Jean YANNE, fin d'un féroce » annonçant son décès, souligne qu’« avec sa mort, c'est encore une part du cinéma français qui s'en va. Et pas la moindre, celle qui gratte, qui remue dans le trouble du passé, qui appuie où ça fait mal. Qui touche et fait rire aussi, avec et aux éclats. Au point que l'on se demande si l'année 2003 n'est pas placée sous le signe d'une malédiction qui frapperait mortellement les grandes-gueules du cinéma français ».
  • Le Nouvel Observateur souligne que « le cinéma pleure un grand acteur et un grand humoriste. Sa voix bourrue nous aura malmenés pendant près de 40 ans : grinçant, fort en gueule, d'une agressivité presque réjouissante » dans l’article évoquant sa disparition.
  • L’Humanité publie l’article « Jean YANNE est mort. Sous le masque de la dérision, la tendresse » pour annoncer son décès.

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z