Carnet

Arthur Moulin

Arthur Moulin 4 juillet 1924 - 9 mai 2017
10/05/2017

Arthur Moulin, qui fut une voix politique qui comptait dans tous les départements où il a exercé, est décédé le mardi 9 mai 2017 dans la région d’Angers.
Sénateur, député et maire d’Avesnes, Arthur Moulin né à Saint-Aubin le 4 juillet 1924, a su imposer sa marque de fabrique dans le monde politique français grâce notamment à son tempérament affirmé, sa stature imposante et à sa voix retentissante. Il laisse un souvenir indélébile dans l’esprit des ruraux, dont les Sains-du-Nord où il fut vétérinaire en 1947 et jusqu’à ce qu’il soit élu maire d’Avesnes en 1971. 
Gaulliste, se réjouissant de la prise du pouvoir de Charles de Gaulle, Arthur Moulin est élu député pour la IIe législature en 1958. Il fut à l’époque, l’un des plus jeunes députés et a été réélu en 1962 puis en 1968 contre Charles Naveau, pendant la dissolution qui a suivi les événements du mois de mai 1968. Entre temps, il siégeait à l’assemblée nationale en tant que vice-président de la commission des affaires étrangères. Pendant ses trois mandats, il a rapporté de nombreux projets de loi.
Avec l’appui de Charles Pasqua, il est élu sénateur en 1983, avant de prendre sa retraite politique en 1992. Il s’est installé à Avrillé près d’Angers, là où il a rendu son dernier souffle, tout en gardant des liens avec Avesnes. 
Endeuillé par la disparition de celui qu’Alain Poyart considère comme un père en politique, il lui a rendu hommage en affirmant que c’est Moulin qui lui a mis le pied à l’étrier. 
Quant au sénateur Jacques Legendre, il a vu en lui un député que le monde rural chérissait, même avec son tempérament qui ne ménageait pas ses propos et capable de sortir des arguments vigoureux devant son auditoire. 
Décédé à l’âge de 92 ans, les funérailles de cet homme politique seront célébrées à l’église d’Avrillé, le vendredi 12 mai à 10 h 30.

 

Ajouter un message