Carnet

Michel DESCOMBEY

Michel DESCOMBEY 28 octobre 1930 - 5 décembre 2011
01/10/2015

Le danseur, chorégraphe et maître de ballet français, Michel DESCOMBEY est mort le 5 décembre 2011 à Mexico. Né à Bois-Colombes dans les Hauts-de-Seine, il voit le jour le 28 octobre 1930. Il étudie la danse à Paris, et fait ses débuts en tant que danseur professionnel du Ballet de l'Opéra National en 1947. En 1959, il est devenu premier danseur, puis maître de ballet et chorégraphe officielle et enfin directeur de la société de 1962 à 1969. Il a également mis sur pied le groupe de ballet de formation de l'Opéra National de Paris. Ensuite, il est le directeur de ballet du Ballett Zürcher de l'Opéra de Zurich de 1971 à 1973. En 1975, il s'installe au Mexique, où il est devenu chorégraphe en chef et directeur adjoint du Ballet Teatro del Espacio en 1977.

·         Le mardi 6 décembre 2011, une cérémonie commémorative s'est tenue à « Bellas Artes » à Mexico City D.F. en présence de Max Ortega Del VECCHOYO et de la famille IZARD.

·         Le samedi 28 avril 2012, son urne funéraire est inhumée au cimetière de la Croisette, à Sainte-Maxime.

·         Le Petit Journal annonce son décès en publiant l’article intitulé « DANSE - Michel DESCOMBEY est décédé lundi au Mexique ». L’article rapporte que « Le danseur et chorégraphe d’origine française, Michel DESCOMBEY, est décédé lundi dernier à Mexico où il vivait depuis plus de trois décennies. Un dernier hommage lui a été rendu mardi au Palacio de Bellas Artes ».

·         Dans son article « Danse : Michel DESCOMBEY est mort », Europe 1 rapporte que « Hospitalisé depuis quelques jours, l'artiste, né en 1930 à Bois-Colombes (France), avait 81 ans » avant de survolé sa carrière ainsi que ses œuvres majeures.

·         De son côté, TF1 publie l’article intitulé « Le danseur et chorégraphe français Michel DESCOMBEY est décédé au Mexique » pour relayer l’annonce de son décès. De plus, sa carrière est brièvement revue.

·         Suite à l’annonce de son décès, Frédéric MITTERRAND, le ministre de la Culture et de la Communication salue la mémoire d’un « danseur, chorégraphe, qui aura marqué d'une empreinte déterminante la scène artistique française avant d'enraciner son art au Mexique. Figure solaire, unique, dans la longue suite des directeurs du Ballet de l'Opéra de Paris » tout en soulignant qu’« avec lui, s'éteint une grande étoile de la danse ». 

Ajouter un message