Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
France Guyane
L'Avenir de l'Artois
L'Echo
L'Est Agricole et Viticole
L'Indépendant
L'Observateur du Cambrésis
La Dépêche du Midi
La Savoie
La semaine dans le Boulonnais
La Voix du Midi
Le Courrier d'Aix
Le Courrier du Pays de Retz
Le Courrier Vendéen
Le Mémorial de l'Isère
Les Nouvelles de Falaise

L’ex-ministre Bernard Bosson est mort

17/05/2017
L’ex-ministre Bernard Bosson est mort 25 février 1948 - 13 mai 2017

Fils du maire et sénateur Charles Bosson, Bernard Bosson qui fut à son tour maire de la préfecture de la Haute-Savoie entre 1983 et 2007 est décédé le samedi 13 mai.
Ayant fait ses débuts en politique en tant que conseiller municipal en 1977, Bernard Bosson né à Annecy le 25 février 1948 était très actif non seulement dans sa ville natale, mais aussi sur le plan national et international.
Il est élu maire d’Annecy en 1983 puis député de la 2e circonscription de la Haute-Savoie en 1986, a mentionné dans son article le journal Le Figaro. Il siégera à l’Assemblée nationale sous les couleurs UDF-CDS jusqu’en 2007. L’année 1986 marquera également son entrée dans le gouvernement de Jacques Chirac pour être secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur. Il devient après un remaniement, ministre délégué aux côtés du ministre des Affaires étrangères
Officier de la Légion d'honneur, Bernard Bosson est nommé ministre de l'Équipement, des Transports et du Tourisme en 1993 et le restera jusqu’en 1995.
Face à sa défaite aux législatives de 2007 contre Lionel Tardy, Bernard Bosson renonce à tous ses mandats et décide de prendre sa retraite politique pour promouvoir son dauphin Jean-Luc Rigaut. Depuis il est resté observateur de la vie politique annécienne, n’intervenant dans les débats locaux qu’à des rares occasions.
Mort des suites d’une longue maladie, alors qu’il avait 69 ans, les réactions ne cessent de se multiplier en Haute-Savoie et de la part des personnalités politiques dont François Bayrou qui le considérait comme un frère, un lien forgé tant lors des nombreuses soirées de jeunesse que dans le feu des combats, ou encore le député actuel de la Haute-Savoie Bernard Accoyer, sous l’admiration de sa force de travail, salue en lui un maire emblématique.
Il laisse en deuil sa femme, sa fille et ses petits-enfants. Ses obsèques ont eu lieu lundi dans l’intimité familiale.

 

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z