Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
L'Echo de Vibraye
L'Hebdo de Charente-Maritime
La Charente Libre
La Dépêche du Bassin
La Gazette de la Manche
La Gazette du Centre Morbihan
La Presse d'Armor
Le Bien Public
Le Journal de Vitré
Le Ploërmelais
Le Publicateur Libre
Le Républicain Lot et Garonne
Le Réveil du Vivarais et Vallée du Rhône
Nord Eclair
Vaucluse L'Hebdo

Mort du fondateur des laboratoires Mességué, Maurice Mességué

22/06/2017
Mort du fondateur des laboratoires Mességué, Maurice Mességué 14 décembre 1921 - 16 juin 2017

Fondateur des laboratoires qui portent son nom et auteurs de divers ouvrages sur la phytothérapie, Maurice Mességué est décédé le vendredi 16 juin 2016 à son domicile à Auvillar, dans le Tarn-et-Garonne. Il est considéré comme étant un des précurseurs de ce type de thérapie à base de plantes médicinales et à son utilisation en matière de beauté et de bien-être en Europe.

Né le 14 décembre 1921 à Colayrac-Saint-Cirq, dans le Lot-et-Garonne, Maurice Mességué est le fils d’un paysan du Gers (où il est surnommé le « Pape des plantes »). C’est à Nice qu’il ouvre un cabinet de consultations après avoir quitté le Gers en 1945. Auteur de plusieurs ouvrages, il écrit « Des hommes et des plantes » disponible en une vingtaine de langues. Parmi les journaux qui ont annoncé la triste nouvelle de la disparition du passionné d’herboristerie figure L’Alsace.

Maurice Mességué raconte avoir soulagé les maux de plusieurs personnalités mondaines dont Edouard Herriot, Mistinguett, Maurice Utrillo ou encore Winston Churchill. L’Ordre des médecins français l’a poursuivi à une vingtaine de reprises. Les obsèques religieuses de Maurice Mességué ont eu lieu à l'église Saint-Pierre d'Auvillar, dans le Tarn-et-Garonne, le mardi 20 juin 2017.

Livre d'Or

Ajouter un message

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z