Carnet

Liu Xiaobo

Liu Xiaobo 28 décembre 1955 - 13 juillet 2017
18/07/2017

Figure de la lutte pour la démocratie en Chine.

Le dissident chinois et prix Nobel de la paix de l’année 2010, est décédé le jeudi 13 juillet 2017. Professeur d’université et écrivain, il est connu pour avoir milité pour les droits de l’homme au moment des réformes de la Chine. Né le 28 décembre 1955 à Changchun, ce sont les autorités de la province du Liaoning qui ont annoncé sa disparition à l’âge de 61 ans.

Liu Xiaobo a succombé à des suites d’un cancer du foie en phase terminale, d’après les informations publiées par le journal La Croix. Il aurait été admis à l'Hôpital universitaire N°1 de Shenyang situé dans la partie nord-est du pays après avoir passé plus de huit années de sa vie en détention. Bénéficiant d’une mise en liberté conditionnelle après avoir été diagnostiqué d’un cancer du foie en métastase il y a 3 mois, le régime aurait refusé de l’évacuer à l’étranger pour les soins adaptés à son état de santé.

Figure du mouvement démocratique de Tiananmen.

En 1989, le parti communiste chinois a failli être emporté par le mouvement démocratique initié par des étudiants. Jusqu'à ce que le régime choisisse la manière forte... Les manifestations ont été provoquées par la mort le 15 avril de Hu Yaobang, figure réformatrice du Parti communiste chinois limogé en janvier 1987 (sous l'accusation de faiblesse face à des manifestations étudiantes). Des milliers d'étudiants occupent la place Tiananmen (en plein centre de Pékin).

Dans la nuit du 3 au 4 juin, Liu Xiaobo, face au durcissement du régime, prend part à la grève de la faim sur l’esplanade (avant de tenter une médiation pour obtenir une évacuation pacifique à l'approche de l'armée).

- Arrêté après la sanglante répression du mouvement, Liu passera un an et demi en prison sans jamais avoir été condamné.
- Il est ensuite envoyé dans un camp de rééducation "par le travail" entre 1996 et 1999 après avoir réclamé une réforme politique.

La répression n'a pas eu lieu sur la place Tiananmen en réalité, les troupes ont réprimé aux alentours de la place centrale de Pékin :

- Pour le parti communiste chinois le bilan est de 241victimes.
- Amnesty International avance un chiffre proche d'un millier de morts ...
Liu Xiaobo est à la tête du Centre chinois indépendant (PEN) de 2003 à 2007, il est arrêté le 23 juin 2009 pour incitation à la subversion du pouvoir de l’Etat.


Nobel de la paix mais chaise vide ...

Remise de façon symbolique, en son absence, le 10 décembre 2010 à Oslo, l'écrivain étant représenté à la cérémonie par une chaise vide. C'est depuis sa cellule, où il purgeait sa condamnation pour "subversion", que Liu Xiaobo avait appris l'attribution du Nobel de la paix. Il avait dédié son prix aux morts de Tiananmen.

L’incinération s’est déroulée dans la stricte intimité.

Liu Xia, son épouse poétesse devenue militante, était placée en résidence surveillée à Pékin au lendemain de l'annonce du Nobel (devenant à son tour un symbole de la résistance à l'étau du P.C.C). "Même si je devais être pulvérisé, mes cendres continueraient à t'embrasser", lui écrivait Liu Xiaobo.

 

Ajouter un message