Carnet

Claude AUTANT-LARA

Claude AUTANT-LARA 5 août 1901 - 5 février 2000
01/10/2015

Naissance : 5 août 1901 à Luzarches (Val-d'Oise)

État civil : Claude AUTANT-LARA est un réalisateur français de cinéma. Il est le fils de l’architecte, Édouard AUTANT, et de Louise LARA, sociétaire de la Comédie-Française. En 1915, il étudie dans un collège anglais, après s’être fait renvoyer du lycée l’année précédente. De retour à Paris, il s’inscrit à l’École des arts décoratifs. Fraichement diplômé, il débute dans la vie active en travaillant dans un atelier de sculpture avant d’être engagé par Marcel L' HERBIER, en tant que décorateur pour une pièce de théâtre, puis comme assistant-réalisateur et décorateur. Il était marié avec l'assistante-réalisatrice et scénariste : Ghislaine AUBOIN.

Décès : 5 février 2000 à Antibes (Alpes-Maritimes)

  • Claude AUTANT-LARA décède de mort naturelle à l'âge de 98 ans, dans une clinique d'Antibes.
  • Claude Autant-Lara fut inhumé dans le caveau familial au cimetière Montmartre, le 9 février 2000.
  •  Michel GUILLOUX de L’Humanité annonce son décès avec l’article : « La deuxième mort de Claude AUTANT-LARA » en faisant référence à la controverse qu’il a provoquée au mois de septembre 1989. Il y est rapporté : « Quand est-il mort Claude AUTANT-LARA ? Samedi matin dans une clinique d'Antibes ? Le 8 mai 1989 quand il déjeune avec Jean-Marie Le PEN et décide de se présenter sous les couleurs de l'extrême droite aux élections européennes ? Au mois de septembre 1989 quand le magazine Globe révèle ses penchants antisémites ? Le naufragé a coulé ce samedi matin. Les Le PEN et MÉGRET se partagent la dépouille. Du ministre de la Culture et de la Communication au président de la République, on préfère se souvenir de « ses films les plus achevés », partie prenante de « notre mémoire collective ». »
  • Didier PERON de Libération, annonce son décès via l’article « Autant en emporte LARA. Mort d'un cinéaste populaire, réputé anar, finalement FN ». Il y déclare « C'est la mort d'un homme aux positions idéologiques inqualifiables et on ne va pas verser ici des larmes de crocodile sur Claude AUTANT-LARA, qui s'est éteint dans la nuit de samedi à dimanche, dans une clinique d'Antibes après quatre-vingt-dix-huit ans passés peu ou prou à éructer. Rideau ».
  • Le site web « Agoravox.fr » l’annonce avec l’article « Claude AUTANT-LARA, un cinéaste dérangeant ».
Ajouter un message