Carnet

Michel Butel

Michel Butel 19 septembre 1940 - 26 juillet 2018
31/07/2018

L’écrivain français Michel Butel est décédé le jeudi 26 juillet 2018 à Paris, a annoncé le quotidien national Le Monde. On se souvient du film de Bruno Podalydès « Dieu seul me voit » en 1998 dans lequel il joue son propre rôle, présenté comme étant un intellectuel en vue. Fondateur de journaux français, on lui doit entre autres le quotidien L’Imprévu aux côtés de l’écrivain Bernard Henri.

Né le 19 septembre 1940 à Tarbes située dans le Sud-Ouest de la France, Michel Butel a appris à lire dans les journaux de La Libération. Il a pris part à l’aventure de la Clinique de La Borde à partir du mois de mars 1963 aux côtés de Félix Guattari. Ami de Jean-Claude Pollack, il est un ancien membre de l’ ’Union des étudiants communistes (UEC). Parmi les journaux qu’il a fondé figurent L’Autre Journal de 1984 à 1992, la même année l’hebdomadaire Encore, L’Azur de 1994 à 1995 ainsi que le journal L’Impossible en 2012. En 1985, Butel réunit et enregistre une série d’échanges entre Duras et Mitterrand. Michel Butel s’est éteint à l’âge de 77 ans.

Militant pour l’indépendance de l’Algérie au début des années 1960, Michel Butel, également connu comme étant révolutionnaire, intègre l’Union des étudiants communistes. Son premier roman lui vaut le Prix Médicis. Ses amis dressent le portrait d’un poète, un type formidable. Sa disparition est annoncée dans le journal Libération et Le Monde. De nombreuses personnalités ont rendu hommage à Michel Butel qui avait du mal à respirer, a succombé à des suites d’une maladie dont il souffrait depuis des mois.

Ajouter un message