Carnet

Roy Hargrove

Roy Hargrove 16 octobre 1969 - 2 novembre 2018
06/11/2018

Le quotidien national Le Figaro annonce la disparition du trompettiste américain de jazz, Roy Hargrove, le vendredi 2 novembre 2018 à New York. Les talents de l’avant-gardiste du jazz et du « crossover », un mélange de hip-hop et de jazz, ont été découverts par le trompettiste et compositeur américain Wynton Learson Marsalis lors d’une visite dans son université. Ce dernier lui organise sa première tournée en Europe et au Japon après l’avoir présenté au producteur Larry Clothier.

Né le 16 octobre 1969 à Waco au Texas, Roy Anthony Hargrove intègre la New School de New York après avoir suivi des cours d’une durée de un an au Berklee College of Music de Boston. Le saxophoniste David Fathead Newman qui a fait partie du groupe de Ray Charles figure parmi ses principales influences en termes de musique. Avec le saxophoniste Bobby Watson, Roy Hargrove enregistre son premier album puis un second avec le groupe Superblue dont Bobby Watson fait partie. Son album solo intitulé Diamond in the rough sort en 1990 sur le label RCA Novus. Pendant plusieurs années, il est placé sous dialyse pour des problèmes de reins. Il succombe à un arrêt cardiaque à l’âge de 49 ans.

Tout au long de sa carrière, Roy Hargrove se produit aux côtés de grands noms du jazz, à savoir Oscar Peterson, Sonny Rollins, Jackie McLean ou encore Herbie Hancook. En 1988, il est sacré meilleur artiste solo de l’année par le magazine de presse consacré au jazz, Down Beat. Il est également connu pour avoir joué non seulement pour des stars de chanson populaire comme Diana Ross, Carmen McRae ou encore Diana Krall, mais également pour des chanteurs d’un tout autre style musical tels que Macy Gray, Erykah Baduh, Common ou encore D’Angelo. De nombreuses personnalités ont rendu hommage à Roy Hargrove qui a remporté deux Grammys au cours de sa carrière musicale.

 

Ajouter un message