Carnet

Jean-Marc RESTOUX

Jean-Marc RESTOUX   1954 - 4 avril 2012
01/10/2015

Naissance : en 1954

État civil : Jean-Marc RESTOUX était un SDF qui fut célèbre pour avoir participé, sous le parti « Un Autre Son de Cloche », aux municipalités de 2008 dans le 6e arrondissement de Paris. Il fut aussi participant au mouvement des Enfants de Don Quichotte. Il s’était qualifié comme un anthropologue de la vie SDF et a été sujet à des reportages qui furent déterminants pour sa vie. Militant et bénéficiaire des mesures de relogements engendrées par l'action menée, il obtint un logement et une aide sociale en 2008.

Décès : 4 avril 2012 à Paris

  • Jean-Marc RESTOUX est mort à 58 ans des suites d’une longue maladie, chez lui, rue de Buci dans un logement appartenant à Emmaüs.
  • Une main anonyme, sur le dossier de sa chaise en fer, a collé ce message : « Jean-Marc est parti pour son dernier voyage. Ce n’est pas qu’il n’a pas eu le temps de vous dire au revoir, mais le devoir l’appelait. Adieu à tous ceux qui l’aiment ».
  • Le quotidien « Le Parisien » est le premier qui annonça son décès. C’est Christel BRIGAUDEAU au travers de son article « Paris : Jean-Marc RESTOUX, SDF star de Saint-Germain-des-Prés laisse sa chaise vide » qui l’annonça.
  • L’Express avec l’article « Mort de Jean-Marc RESTOUX, ancien SDF candidat à Paris » annonce sa disparition. Il y est rappelé que le défunt s'était présenté aux municipales dans la capitale en 2008 et avait recueilli 4% des voix.
  • Le quotidien « Le Figaro » annonce la mort de « Jean-Marc RESTOUX, l'ancien SDF de Saint-Germain des Prés devenu célèbre pour avoir posé sa candidature aux dernières élections municipales » et rappelle que « cette figure bien connue du quartier germanopratin avait reçu à l'époque le soutien très médiatique de l'écrivain Frédéric BEIGBEDER ».
  • Eva BRONSTEIN du site weblemageu.net publie l’article « Jean-Marc RESTOUX nous a quittés » pour annoncer son décès. Elle y écrivit : « bouquet de roses blanches devant une chaise désormais vide et une inscription « Jean-Marc est parti à un endroit où nous irons tous un jour », voilà l’hommage laissé hier par des anonymes à la mémoire de Jean-Marc RESTOUX, un sans-abri, figure du quartier de Saint-Germain-des-Prés depuis près de vingt ans ».

Livre d'Or

Ajouter un message