Carnet

Hubert NYSSEN

Hubert NYSSEN 11 avril 1925 - 12 novembre 2011
01/10/2015

L’écrivain et éditeur français d'origine belge fondateur des éditions Actes Sud, Hubert NYSSEN meurt à 86 ans, le 12 novembre 2011. Il nait le 11 avril 1925 à Bruxelles. Il effectue ses études à Bruxelles. C’est en 1968 qu’il s’établit en Provence. Il est naturalisé français en 1976. En 1978, il fonde à Arles les éditions Actes Sud. Par ailleurs, il est Docteur ès lettres et enseigne dans les universités d'Aix-en-Provence et de Liège. L'université de Liège, qui accueille ses archives, le fonds NYSSEN l'a nommé docteur honoris causa en 2003. Marié à la traductrice Christine Le Bœuf, il est le père de 2 filles : Françoise (l’ainée issu de son premier mariage) et de Louise NYSSEN (la cadette de ses enfants) et d’un fils : Jules NYSSEN.

·         Suite à l’annonce de son décès, le ministre de la Culture et de la Communication, Frédéric MITTERRAND rend hommage à la mémoire de « l’éditeur inspiré, le découvreur de talent, celui qui était lui-même romancier, essayiste, poète et dramaturge qui aura apporté au monde du livre et à la France ce que le flair et le désir de l’éditeur peuvent avoir de plus précieux : l’ouverture au monde ».

·         Libération intitule « L'éditeur Hubert NYSSEN est mort » son article annonçant son décès. L’article rapporte que « Les éditions Actes Sud sont en deuil : leur fondateur, Hubert NYSSEN, est mort samedi 12 novembre 2011, il avait 86 ans. La maison d'édition a publié deux Nobel et rencontré un immense succès commercial avec la saga «Millenium» » tout en revenant sur le parcours de l’éditeur.

·         Le Monde annonce son décès en publiant l’article intitulé « Hubert NYSSEN, fondateur des éditions Actes Sud, est mort ». L’article revient brièvement sur le parcours de « l’écrivain et fondateur des éditions Actes Sud, une maison d'édition, qui a publié deux Nobel et rencontré un immense succès commercial ».

·         Dans son article « Hubert NYSSEN : Génération Actes Sud », Yannick VELY de Paris Match évoque la disparition de l’écrivain et éditeur qui « laisse derrière lui une formidable maison d'édition crée à la fin des années 70 ». Il y est rapporté que « l’essayiste et écrivain réputé, né à Bruxelles en 1925 et naturalisé Français en 1976, franchissait le pas en 1978 en se lançant dans l’édition généraliste. La fée de la réussite n’allait pas abandonner l’ancien résistant ».

·         De son côté, Le Parisien évoque la disparition d’ « un éditeur visionnaire, fondateur d'Actes Sud » tout en soulignant que « Le monde de l'édition a perdu un visionnaire » dans son article annonçant son décès. De plus, il y est rapporté que « Démarrée en 1976 dans une bergerie de la région d'Arles, l'aventure de la petite maison d'édition dénicheuse de futurs talents est devenue un symbole de réussite grâce au flair de son créateur, Belge de naissance, lui même auteur d'une cinquantaine d'ouvrages et qui est parvenu à ériger la traduction en art ».

Ajouter un message