Carnet

Rutger Hauer

Rutger Hauer 23 janvier 1944 - 19 juillet 2019
14/08/2019

L’acteur néerlandais est mort à Beetsterzwaag (Pays-Bas), selon le quotidien national Le Figaro. Il était né à Breukelen, petite ville de la province d’Utrecht en janvier 1944. Ses deux parents étaient eux-mêmes comédiens et dirigeaient une école d’art dramatique.

Une jeunesse tumultueuse

Expulsé régulièrement de diverses institutions scolaires, avant de partir plusieurs mois sur un cargo, de revenir, de tenter de s’engager dans la marine, d’écrire des poésies à longueur de journée dans les cafés d’Amsterdam, jusqu’à ce qu’il reprenne des courts d’art dramatique et débute à la télévision.

Les spectateurs français l’avaient découvert dans une œuvre portée par l’énergie de son temps : le début des années 1970, moment d’utopies et de libérations en tout genre. « Turkish Delight » atterrit dans les salles en France à l’automne 1973, est un drôle de mélo sexuel et hippie, un couple cherchant à fuir la société dans l’épuisement d’une passion érotique, une passion condamnée par la mort

Il était le seul acteur hollandais à être parvenu à percer à Hollywood.

Hauer marqua le Hollywood des années 80 avec son nom claquant comme le titre d’un opéra de Wagner et son charisme blond glacial d’antihéros. Son heure américaine vient avec les Faucons de la nuit (1981), il compose un terroriste face au policier Sylvester Stallone.

Le cinéma américain est alors friand de présences européennes nordiques fascinantes comme Schwarzenegger ou Dolph Lundgren, mais Hauer a quelque chose de plus roué et plus sophistiqué que les biscotos … Sous ses boucles blondes, le batave respire le soufre, le sexe et la névrose…
Il a aussi fait des apparitions remarquées sur grand écran dans les films :
⦁ Sin City
⦁ Batman Begins
⦁ Valérian et la Cité des mille planètes.
Rutger Hauer était aussi un acteur de télévision après des participations notables dans les séries Buffy contre les vampires et True Blood.
Il était mondialement connu pour son rôle dans le film culte de science-fiction de Ridley Scott. "All those moments will be lost in time, like tears in rain. Time to die."

Ces quelques mots prononcés à la fin de Blade Runner, (qu'il a en partie improvisés), sont entrés dans l'Histoire de la science-fiction. Hauer est l’interprète mythique de Roy Batty un "replicant", ces paroles prennent une dimension particulière aujourd'hui avec sa mort, surtout quand on se souvient que dans le film de Ridley Scott où il meurt, se déroule en 2019…
« Rutger était un gentil géant (il mesurait 1,85 mètres). Je ne sais pas qui était le plus nerveux de nous deux le premier matin du premier jour de tournage en 1982... Nous nous sommes entraidés tout le long de cette aventure, parce que c'était difficile. Il me manquera. » a écrit Ridley Scott dans un communiqué relayé par le Monde en hommage à Rutger Hauer. Sa dernière apparition à l'écran était dans Les Frères Sisters de Jacques Audiard.

 

Ajouter un message