Carnet

Jean-Paul FUGÈRE

Jean-Paul FUGÈRE 25 juin 1921 - 11 décembre 2011
01/10/2015

Le réalisateur de télévision canadien, québécois, ainsi qu'un romancier francophone et un syndicaliste, Jean-Paul FUGÈRE nous a quittés le 11 décembre 2011 à Montréal. Il avait 90 ans. Né le 25 juin 1921 à Montréal, il effectue des études en sciences sociales à l'Université de Montréal. . En parallèle, il s'initie au théâtre, comme comédien dans la troupe Les Compagnons de Saint-Laurent. Sa licence en poche, il rejoint la télévision naissante de la Société Radio-Canada (SRC), en tant que régisseur en 1952. En plus de sa carrière artistique florissante, il est l'un des dirigeants de l'Association des réalisateurs.

  • Lundi 19 décembre 2011, ses obsèques sont célébrées en la chapelle du Centre funéraire Côte-des-Neiges de Montréal. Selon la volonté de la famille, au lieu de fleurs, des dons à Dystrophie musculaire Canada, section Québec ou à la Fondation Rêves d'enfants ont été souhaités.
  • Radio Canada annonce son décès en publiant l’article « Le réalisateur québécois Jean-Paul FUGÈRE est mort ». L’article revient sur le parcours du « réalisateur de télévision qui a non seulement mis le théâtre classique et contemporain à la portée du grand public, mais également révélé de jeunes auteurs » tout en soulignant qu’« au cours de sa carrière, il a allié l'intelligence, la conscience sociale, la sensibilité et la rigueur ».
  • De son côté, La Presse Canadienne annonce la disparition d’un « pionnier de la télévision québécoise » dans son article « Le réalisateur Jean-Paul FUGÈRE meurt à 90 ans » relayant la triste nouvelle. L’article rapporte qu’il « a dirigé l'Association des réalisateurs et a été un leader du mouvement qui a conduit à la grève des réalisateurs de Radio-Canada en mars 1959 ».
  • Pour sa part, Le Devoir souligne le fait qu’« Il fut sans conteste un des plus grands pionniers de notre télévision, aux jours de sa première splendeur » dans son article « Décès du réalisateur Jean-Paul FUGÈRE » annonçant la nouvelle de son départ. De plus, il y est rappelé qu’il « était entré au petit écran par la porte du théâtre, comme tant d'autres. Dès la naissance de la télévision, il entrait en 1952 à Radio-Canada pour travailler comme régisseur et porter à l'écran son premier téléthéâtre. Des téléthéâtres, il en aura réalisé une centaine en 40 ans, ne craignant pas de mettre le théâtre classique entre toutes les mains en plus de révéler les voix de la relève ».
Ajouter un message