Carnet

Yasser ARAFAT

Yasser ARAFAT 24 août 1929 - 11 novembre 2004
01/10/2015

L’activiste et homme d'État palestinien Yasser ARAFAT est mort le 11 novembre 2004, à Clamart en France. Né Mohamed Abdel Raouf ARAFAT AL-QUDWA AL-HUSSEIN, il voit le jour au Caire en Égypte, 24 août 1929. Dirigeant du Fatah puis également de l'Organisation de libération de la Palestine, il est le 6ème d’une famille de sept enfants, son père est un commerçant originaire de Gaza et sa mère est originaire de Jérusalem. Il bénéficie de l’enseignement gratuit des écoles égyptiennes et passe une grande partie de son enfance et de son adolescence, à vendre des falafels au souk.

  • En octobre 2004, se plaignant de douleurs à l’estomac et de vomissements, il quitte Ramallah pour rejoindre la Jordanie, d’où il se rend en France, à bord d’un avion médicalisé. Il est hospitalisé à l’hôpital d’instruction des armées Percy à Clamart près de Paris.
  • Il décède officiellement en France à Clamart, à 3 h 30, heure de Paris, durant la seconde partie du mois de Ramadan.
  • Il est inhumé le 12 novembre 2004, dans la Mouqata'a, son quartier général de Ramallah, en Cisjordanie.
  • En juillet 2012, un documentaire de la chaine arabe Al-Jazeera attribuerait sa mort à un empoisonnement au polonium.
  • AUDE MARCOVITCH de Libération, publie l’article « La mort de Yasser ARAFAT revient troubler Israéliens et Palestiniens » pour revenir sur cette théorie. L’article rapporte que « Le Proche-Orient bruisse de théories du complot. L’empoisonnement de Yasser ARAFAT au polonium en est-il une nouvelle illustration ou le raïs palestinien a-t-il bel et bien été éliminé pour donner le coup de grâce à la deuxième Intifada ? »
  • De son côté, Paris Match le fait via l’article intitulé « Yasser ARAFAT. Le poison du doute ». L’article rapporte que « des traces de polonium-210, un élément radioactif très toxique ont été retrouvées dans les effets personnels du leader palestinien mort en 2004. De quoi relancer la théorie du complot ».
  • Dans son article « Mort d’ARAFAT : la demande palestinienne d'enquête gagne du terrain », Le Parisien révèle que « Les dirigeants palestiniens attendent le soutien de la Ligue arabe pour demander une enquête internationale sur la mort de Yasser ARAFAT, après la découverte de quantités anormales de polonium, qui redonne crédit à la thèse d'un empoisonnement ».
  • Pour sa part, Armin AREFI du Point intitule « Qui avait intérêt à empoisonner Yasser ARAFAT ? » son article relayant la nouvelle. Il y souligne qu’« une enquête d'Al Jazeera suggère que l'ex-raïs palestinien a été empoisonné au polonium, accusant à demi-mot l'État hébreu ». 
Ajouter un message