Carnet

Jules ROY

Jules ROY 22 octobre 1907 - 15 juin 2000
01/10/2015

Naissance : 22 octobre 1907 à Rovigo (Algérie)

État civil : Jules ROY est un écrivain et militaire français. Ses études secondaires au séminaire terminées, Jules embrasse une carrière sous l’uniforme et devient officier tirailleur algérien en AFN. Il intégra par la suite l'Armée de l'Air en France avant la guerre. En juin 1953, il coupe les ponts et rompt définitivement avec sa carrière militaire. En effet, il juge que l'armée se déshonore et s’enlise dans la guerre d'Indochine. De plus, il désapprouve fortement ses méthodes. Une fois les liens définitivement rompus, il embrasse une carrière dans la littérature et se tourne alors pleinement vers l’écriture. Un pari qui se révéla gagnant. En effet son travail et ses œuvres seront couronnés par des prix prestigieux. Il a épousé Mirande GRIMAL, et avait deux enfants : Jean-Louis et Geneviève ROY. Après son divorce, il épousa Tatiana SOUKOROUKOFF en 1965.

Décès : 15 juin 2000 à Vézelay (Yonne)

  • Jules Roy est mort à l'âge de 92 ans. Il est inhumé dans le cimetière de Vézelay.
  • Après sa mort, sa maison fut transformée et est devenue un centre littéraire. D'ailleurs, un étage y est réservé aux écrivains en résidence. De plus, elle est ouverte au public qui peut visiter les jardins et le bureau de l'écrivain, laissés tels qu’ils furent laissés par l’écrivain.
  • Jean-Dominique MERCHET de Libération annonce sa mort par l’article « Jules ROY dans sa vallée heureuse ». Il écrivit qu’un « grand séducteur est mort ».
  • Le Nouvel Observateur annonce la disparition d’un écrivain, un « personnage iconoclaste et anticonformiste ».
  • Agnès DALBARD du quotidien Le Parisien, parle du décès d’un « homme intransigeant et intègre, râleur impénitent et revendiquant ses contradictions, homme libre par excellence et formidable témoin de notre époque qu’il était ».
  • La ministre de la Culture Catherine TASCA a salué « l'écrivain à l'œuvre féconde et prolifique, le farouche militaire engagé dans les grandes guerres de libération de ce siècle ».

Ajouter un message