Carnet
Le Monde
Aujourd'hui en France
La Croix
Le Figaro
Le Monde
Libération
L'Agathois
L'Essor Savoyard
L'Hebdo de Sèvre et Maine
La Dordogne Libre
La Gazette du Val d'Oise
La Voix du Jura
Le Journal de la Cotière
Le Journal de Millau
Le Journal du Pays Yonnais
Le Pélican
Le Républicain Lorrain
Le Réveil du Vivarais et Vallée du Rhône
Les Dernières Nouvelles d'Alsace
Les Informations Dieppoises
Nord Littoral

Jules MOUGIN

01/10/2015
Jules MOUGIN 10 mars 1912 - 6 novembre 2010

Naissance : 10 mars 1912 à Marchiennes (Nord)

État civil : Jules MOUGIN fut un célèbre facteur et poète français. Après avoir obtenu son certificat d’études, il intégra les PTT. Tombé depuis des lustres dans la poésie, il avait écrit « ce qu’il y a de plus vivant, de plus rebelle, le cœur gouverne » une citation qui l’a rendu célèbre. Puis au fil du temps, l’écriture va devenir sa « fontaine éternelle, curieuse de lumière, présence à l'autre ». De plus, il sera aussi connu pour avoir été facteur rural et agent des PTT à Revest-des-Brousses, durant plus de 20 ans. Il fut l’époux d’une institutrice du nom de Jeanne CHOISEAU.

Décès : 6 novembre 2010 à Rognes (Bouches-du-Rhône)

  • Jules MOUGIN est mort de cause naturelle à 98 ans.
  • « Je voudrais ne pas crever idiot ! Pouvoir aimer, encore, après ma mort ! » sera son dernier mot.
  • Le mercredi 10 novembre 2010, il a été inhumé à Verchers-sur-Layon (Maine-et-Loire). 
  • L’épitaphe sur sa tombe est : « Je suis né en 1912, mon père est mort, ma mère est morte ».
  • Le journal Libération annonça le décès du « facteur-poète troglodyte Jules MOUGIN, figure de l'art brut » et souligne qu’« il a fait avec les mots de la langue française ce que le Facteur Cheval a fait avec des pierres ».
  • Le journal Ouest France parla de la mort du «facteur-poète, antimilitariste viscéral, obsédé par la guerre, la mort et la révolte ».
  • L’Humanité annonça le décès d’« un des derniers écrivains prolétariens Jules MOUGIN » et souligne « Jules s’en va, mais son œuvre et son sourire malicieux demeurent dans notre mémoire ».
  • Le Figaro parla de la mort du « facteur-poète troglodyte Jules MOUGIN, figure de l'art brut et ancien proche de GIONO et de DUBUFFET ».

Livre d'Or

Ajouter un message
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z