Carnet

Giuseppe BERTOLUCCI

Giuseppe BERTOLUCCI 25 février 1947 - 16 juin 2012
01/10/2015

Le réalisateur et scénariste italien, Giuseppe BERTOLUCCI s’est éteint samedi 16 juin 2012 à Diso, terrassé à 65 ans par un cancer. Fils du poète Attilio BERTOLUCCI et frère cadet du réalisateur Bernardo BERTOLUCCI, il voit le jour à Parme le 25 février 1947. Il a commencé dans le monde du cinéma aidant son frère dans le film « Strategia de ragno » en 1970. Par la suite, les deux ont travaillé ensemble sur des projets différents tout au long de leur carrière, y compris le scénario pour le film « Novecento » en 1976, qui comprenait les acteurs Robert de NIRO, Donald SUTHERLAND, Gérard DEPARDIEU, et Burt LANCASTER.

  • La nouvelle de sa mort a été annoncée par sa veuve, Lucilla ALBANO, et son frère aîné, Bernardo.
  • Le Nouvel Observateur annonçant sa disparition en publiant l’article « Le cinéaste Giuseppe BERTOLUCCI est mort ». Son article rapporte que « Le cinéaste et scénariste de gauche Giuseppe BERTOLUCCI, frère du grand metteur en scène italien Bernardo BERTOLUCCI, et qui a longtemps travaillé avec lui, est mort à l'âge de 65 ans des suites d'une maladie, ont annoncé samedi sa femme et son frère ».
  • Le site web PurePeople le fait pour sa part, au travers de l’article intitulé : « Giuseppe BERTOLUCCI : Le cinéaste, frère de Bernardo BERTOLUCCI, est mort ». Il y est rapporté que « Si Bernardo est célèbre pour ses œuvres telles que Le Dernier Empereur, Giuseppe BERTOLUCCI a été le directeur de la Cinémathèque de Bologne en Italie et a réalisé plusieurs films ».
  •   De leurs côtés, Le Parisien, Le Point et L’Express se servent du même titre : « Mort du cinéaste Giuseppe BERTOLUCCI, frère de Bernardo BERTOLUCCI » pour leur article relayant la triste information. Ce ne fut pas le seul point commun de ces articles. En effet, tout survole brièvement son parcours tout en soulignant que le défunt « a réalisé en 1980, un film-enquête commandé par le Parti communiste italien (PCI), « Panni sporchi » (le linge sale) ».
Ajouter un message