Carnet

Jacques-Yves COUSTEAU

Jacques-Yves COUSTEAU 11 juin 1910 - 25 juin 1997
01/10/2015

Naissance : 11 juin 1910 à Saint-André-de-Cubzac, en Gironde

État civil : Jacques-Yves COUSTEAU était un officier de la Marine nationale française et un célèbre explorateur océanographique. Tout au long de sa carrière, il fut surnommé « le Commandant COUSTEAU » ou encore « le Pacha ». Il s’est rendu célèbre pour avoir amélioré et perfectionné le principe du scaphandre autonome plus connu sous le nom de détendeur. Grâce à ses explorations sous-marines, ainsi que ses films et documentaires télévisés, le grand public a pu de découvrir le monde de la mer et ses mystères. Il épouse le 12 juillet 1937, Simone MELCHIOR avec qui il a deux enfants : Jean-Michel et Philippe COUSTEAU. Il se remaria le 28 juin 1991 à Francine TRIPLET avec laquelle il avait déjà deux enfants : Diane Élisabeth et Pierre-Yves COUSTEAU.

Décès : 25 juin 1997 à Paris

  • Jacques-Yves COUSTEAU meurt à l’âge de 87 ans.
  • Le lundi 30 juin 1997, ses obsèques furent célébrées en la cathédrale Notre-Dame de Paris.
  • La messe fut célébrée par le cardinal Jean-Marie LUSTIGER, archevêque de Paris.
  • Son cercueil fut porté par des fusiliers marins.
  • Il a été enterré dans le caveau familial dans le Cimetière de Saint-André-de-Cubzac (33).
  • Sa disparition s’est faite même ressentie jusqu'aux États-Unis, où il était l'un des Français les plus populaires. En effet, le réalisateur James CAMERON déclara « tenir sa veine écologique » des films de COUSTEAU : « Il a développé l’imagination de toute une génération. Je pense qu’il a eu un impact profond sur tous les hommes de la planète ».
  • Hélène CRIE du quotidien « Libération » annonce le décès de « l'auteur du « Monde du silence », explorateur, inventeur, homme de télévision et businessman ». Puis ajoute : « Cousteau prend le large » et souligne qu’il « a su montrer la mer comme personne ne l'avait vue auparavant ».
  • Le journal « Les Échos » en fait de même dans son numéro paru le 26 juin 1997. Il annonce la mort d’un « pionnier de l'environnement qui laisse derrière lui un empire fait de brevets, de dizaines de kilomètres de pellicules, d'associations diverses et d'un bateau, l'« Alcyone ».
Ajouter un message