Carnet

Roger GARAUDY

Roger GARAUDY 17 juillet 1913 - 13 juin 2012
01/10/2015

L’homme politique, philosophe et écrivain français, Roger GARAUDY s’est éteint à 98 ans, mercredi 13 juin 2012, à son domicile de Chennevières-sur-Marne. Il vient au monde à Marseille, le 17 juillet 1913. En 1933, lors de ses études universitaires, il adhère au Parti communiste français (PCF). Trois ans plus tard, il est reçu cinquième à l'agrégation de philosophie. Il devient ensuite rédacteur en chef de Radio-France à Alger, mais démissionne au bout de quelques mois. C’est ainsi qu’il devient le collaborateur d'André MARTY à l'hebdomadaire communiste Liberté.

  • Lundi 18 juin 2012, ses obsèques sont célébrées au funérarium de Champigny-sur-Marne. Au terme de la cérémonie, il est crématisé.
  • Dominique GUIOU du Figaro publie l’article intitulé « Roger GARAUDY, non grata en France, star au Moyen-Orient » pour annoncer son décès. Il y rapporte que « Le philosophe au parcours des plus sinueux s'est éteint à l'âge de 98 ans » et souligne qu’il a « le chef de file des intellectuels communistes jusqu'à son exclusion du PCF en 1970, avant de devenir directeur de l'Institut international pour le dialogue des cultures, puis condamné pour négationnisme ».
  • Pour sa part, Éric AESCHIMANN du Nouvel Observateur intitule « Roger GARAUDY, la fin d'un étrange parcours » son article relayant l’annonce de son décès. Il y est rapporté que « L'auteur négationniste des « Mythes fondateurs de la politique israélienne », était devenu au soir de sa vie la caricature de l’intellectuel de gauche tombant dans l’antisémitisme et le négationnisme ».
  • Alors que Luc CÉDELLE du Monde, annonce son décès au travers de l’article « Roger GARAUDY, figure du négationnisme, est mort ». Il évoque la disparition de celui qui « avait, depuis son adhésion en 1996 aux thèses négationnistes, bel et bien disparu du paysage national », mais souligne que « ce choix lui valait une impressionnante et préoccupante popularité dans le monde arabo-musulman ».
  • De son côté, Libération dans son article « Le négationniste Roger GARAUDY est mort » évoque la disparition d’un « intellectuel controversé, philosophe, ancien chef de file des intellectuels communistes et figure du négationnisme » dans son article annonçant la triste nouvelle. Tandis que Camille TISSOT des InRocKuPtibles parle de la perte d’une « Figure du négationnisme, ancien communiste et chantre de la cause palestinienne » dans son article « Roger GARAUDY était une personnalité très complexe ». 
Ajouter un message