Carnet

Josette REY-DEBOVE

Josette REY-DEBOVE 16 novembre 1929 - 22 février 2005
01/10/2015

Naissance : 16 novembre 1929 à Calais (Pas-de-Calais).

État civil : Josette REY-DEBOVE est une lexicographe et sémiologue française. Elle fut la première lexicographe française et rédige pour les dictionnaires de langue de la société « Le Robert ». Elle effectua ses études linguistiques en Sorbonne pour obtenir le diplôme docteur d'État en linguistique. En 1952, elle travaille comme professeur de français de collège à Paris avant d’entrer aux éditions « Le Robert ». Elle s’était mariée à son collègue du Robert, Alain REY, le 11 septembre 1954. En 2004, elle fut titrée à l'Ordre national du Québec et Chevalier de l'ordre national du Mérite.

Décès : 22 février 2005 au Sénégal.

Josette REY-DEBOVE est morte subitement à l’âge de 75 ans suite à un malaise durant ses vacances au Sénégal.

  • Son décès fut communiqué par les éditions « Les Dictionnaires Le Robert », le 24 février 2005.
  • Plusieurs annonces nécrologiques furent par la suite relayées par les médias, dont « Radio-France », « Le Monde » et « Le Nouvel Observateur ».
  • La maison d’édition des Dictionnaires Le Robert salue la linguistique en déclarant : « Elle demeure, au sein des éditions Le Robert, un symbole de rigueur scientifique et d'originalité éditoriale ».
  • L’éditeur-écrivain Dominique AUTIÉ publie l’article « Tombeau de Josette REY-DEBOVE » le 27 février 2005 pour exprimer ses réactions à la disparition de Josette REY-DEBOVE. « La mort brutale de Josette Rey-DEBOVE, annoncée vendredi par une nécrologie passablement laconique m'a plongé dans une soudaine et grande tristesse » a-t-il affirmé au fil de l’article.
  • Simone DELESALLE consacre son livre « Histoire Épistémologie Langage », publié en 2005, à Josette REY-DEBOVE. Il offre à la lexicographe une page de dédicace au début de son ouvrage.
  • L’Office québécois de la langue française salue le « symbole de rigueur scientifique et d'originalité éditoriale » au travers de l’article « Hommage à Josette REY-DEBOVE », en déclarant : « La disparition de Josette Rey-DEBOVE créera un vide considérable dans le monde de la linguistique et de la lexicographie. Le souvenir de sa présence chaleureuse sera toutefois durablement inscrit dans la mémoire de ceux et celles qui l'ont connue, appréciée ou aimée. »

Ajouter un message